Nous suivre sur

Basketball

Basket/Betclic Elite – Roanne s’est fait peur face au Portel

Match de bas de tableau ce vendredi soir. La Chorale reçoit Le Portel dans un match qui s’annonce serré. Les locaux sortent d’une victoire face à la lanterne rouge orléanaise, l’ESSM d’une défaite rageante en prolongations face à Pau.

Devin Davis (6pts, 8reb) va de suite donner le ton avec son bras roulé spécial. Yarou inscrit un tir mi-distance. Ronald March enchaîne avec un stepback et score les deux premiers points roannais. Trois points de Luke Nelson (2-7). La maladresse est de partie pour l’ESSM et Roanne revient dans le match (8-9). Yarou et Davis remettent Le Portel dans le droit chemin (8-13). Luke Nelson rentre dans son rôle de tireur d’élite et rentre un autre tir longue distance. Berhanemeskel répond quelques minutes plus tard et réduit le score (15-17). Mehdy Ngouama refroidit la Chorale avec un and-one (15-20). Louis Cassier score à longue distance aussi mais Luke Nelson score au buzzer (18-22).

Boubacar Touré (8pts) rentre petit à petit dans son match et garde la Chorale au contact (22-24). Loren Jackson sort un and-one spectaculaire au niveau de la ligne des lancers-francs et Roanne mène enfin dans le match (25-24). Mais c’est de courte durée car Wojciechowski score à l’intérieur (25-26). Loren Jackson redonne deux points d’avance à la Chorale (30-28). Roanne score quatre points en une possession grâce à une faute antisportive et suite à une belle défense, Ronald March conclut en haute altitude (36-28). Yarou réduit le score avec un and-one. Luke Nelson suit la marche en avant (36-33). Juvonte Reddic (9pts) rentre à son tour un and-one (39-33). Berkhanemeskel marque un autre tir à trois points (43-33). Jolie passe de Mouphtaou Yarou qui sert Wojciechowski seule dans la peinture. Loren Jackson (17pts) se chauffe mais le pivot franco-polonais lui répond (48-38). Luke Nelson empile encore à longue distance pour réduire l’écart à sept points (48-41).

Yarou lance Le Portel en ce début de deuxième mi-temps (48-43). Ronald March conclut une belle phase collective à longue distance (51-45). Charles-Noé Abouo répond (51-48). Ronald March, lui, continue son chantier. Oooouh la claquette roannaise ! (55-52). Renathan Ona Embo (2pts) claque un dunk rageur en coast-to-coast ! (57-52). JaKeenan Gant (9pts, 7reb) score à trois points (62-54). Ronald March convertit un and-one (65-56). Mehdy Ngouama claque un dunk en contre-attaque pour revenir à quatre points (67-63). Berkhanemeskel rentre trois lancers-francs pour recreuser l’écart (70-63).

Louis Cassier (6pts) donne le plus gros écart du match aux siens (75-63). Le match s’équilibre et est de plus en plus brouillon (79-67). Il ne reste plus que 6 minutes 30, les portelois doivent réagir ! Wojciechowki réduit l’écart à 10 points grâce à une claquette, Luke Nelson score à mi-distance (79-71). Mouphtaou Yarou porte l’ESSM en cette fin de match (81-73). Ooooooh le dunk de Ronald March (20pts, 6reb, 5int) en contre-attaque ! (83-73). Wojciechowki (14pts, 8reb) à trois points ! David Skara permet au Portel de revenir à -5 à deux minutes de la fin (83-78). Mais la Chorale reste vigilante (85-78). Luke Nelson rentre trois lancers-francs (85-81). Bonne défense porteloise mais roannaise par la suite ! Le dunk de David Skara (8pts) pour revenir à -2 (85-83). Luke Nelson (21pts) fait sa cinquième faute ainsi que Mehdy Ngouama (9pts). Berkhanemeskel se rend sur la ligne pour deux lancers-francs. Il rentre le premier… et rentre le deuxième ! Serge Crèvecoeur demande un temps-mort, il reste 14,7 secondes. Charles-Noé Abouo (6pts) à trois points en catch-and-shoot. Après vérification vidéo, le trois points est confirmé (87-86). Berkhanemeskel (18pts) se rend une nouvelle fois sur la ligne pour deux nouveaux lancers. Il rentre le premier… et le deuxième ! (89-86). Yarou (17pts, 7reb) rate le trois points au buzzer et Roanne remporte sa deuxième victoire d’affilée !

Le MVP du match : Ronald March

Bien que maladroit à longue distance (12,5% à 3pts), l’arrière américain a marqué 20 points ! Mais il serait ridicule de ne s’arrêter que là. Il ajoute 6 rebonds, 4 passes décisives et 5 interceptions pour un total de 24 d’évaluation !

Roanne enchaîne après sa victoire face à Orléans et se place petit à petit dans le ventre mou de la Betclic Elite. Le Portel plonge dans la crise après un match, encore une fois, qui ne s’est joué qu’à un fil.

Nathan Brillon

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball