Nous suivre sur

Basketball

Basket/Jeep Élite – Les bressans reçus 4/4 à Boulogne-Levallois

Pour cette nouvelle journée de Jeep Élite, Boulogne-Levallois accueille ce dimanche 14 novembre la JL Bourg. La JL Bourg-en-Bresse qui voyage bien avec des victoires sur les parquets de l’ASVEL et Nanterre. Attention donc….

Pour cette nouvelle journée de Jeep Élite, Boulogne-Levallois accueille la JL Bourg qui voyage bien avec des victoires sur les parquets de l’ASVEL et Nanterre. Attention donc….

Les métropolitans en manque de rythme

Les premiers points de la rencontre sont pour la JL bourg, répondus à 3 points par L.Konaté.

Les deux équipes jouent sur un faux rythme avec beaucoup d’échecs. C’est le moment que choisi Z.Peakock pour faire parler sa puissance, 7-8.

Les franciliens peinent à trouver leurs intérieurs et souffrent. Bourg se montre costaud en défense et pousse les locaux aux 24 secondes. K.Allen trouve le chemin du cercle. Mais A.Marei travaille poste bas pour inscrire deux points sous le cercle.

T.Ginat laisse son vis-à-vis filer dans le dos, permettant aux visiteurs de scorer 2points.

K.Allen fait un bon début de match et pousse J.Zdovc à la colère, 9-15, 8′. Temps-mort.

J.Zdovc en attend plus de la part du banc qui n’est pas prêt à jouer selon lui.

Le banc a entendu et mène une belle action offensive avec une relation intérieur-intérieur qui fonctionne. Néanmoins, défensivement ça reste compliqué. La JL Bourg leur fait tourner la tête et un gros contre pour terminer ce premier quart temps leur permet de virer en tête 11-17.

Les franciliens sont en difficultés sur le plan offensif avec seulement 11 points marqués et un petit pourcentage aux tirs (37% à 2pts contre 61%). Trop tôt pour tirer des conclusions sur ce match, mais il faut rapidement rentrer dans la partie pour ne pas sombrer. Les intérieurs bressans ont pris le dessus avec 14 points inscrits pour ce secteur contre seulement 4 pour Boulogne-levallois.

Les débats s’équilibrent

K.Allen est bien rentré dans son match et fait mal aux Métropolitans. T.Ginat, tout seul, fait parler son talent mais K.Allen, encore lui, se dirige vers le cercle.

Acrobatique, A.Marei a pris le dessus pour aller chercher un 2+1 cependant il manque son lancer-franc. On le retrouve l’action d’après à la finition après une belle relation sur pick and roll avec B.Pinault.

Maxime Roos, qui reste sur un excellent match face à Pau Orthez (21points, MVP), inscrit son premier trois points du match et ramène les siens à 1point. 20-21, 13′.

M.Courby, combattif, s’y prend à deux fois pour marquer côté bressan et A.Marei en face répond présent.

Z.peacock profite d’un mauvais repli défensif des francilien mais trop en confiance, il sélectionne mal son tir l’action d’après en première intention, résultat? … Air ball.

B.Brown est au four et au moulin, il conclut, défend et est même passeur décisif pour M.Roos à …. 3pts ! Boulogne-Levallois est repassé devant 29-25, 17′.

Z.Wright se rattrape en faisant un 2/2 sur la ligne des lancers-francs puis en contre-attaque. Égalité 29-29.

Le jeu s’accélère des deux côtés et V.Chikoko marque ses premiers points sur lancers-francs. Z.Wright, en pleine confiance, trouve son pivot A.Omic qui provoque la faute.

T.Ginat défend bien et ne se laisse pas enfoncer à l’intérieur, récompensé par la suite sur contre attaque, 33-30 19′.

Temps mort demandé par S.Vucevic qui se plaint que ses joueurs jouent en marchant et ne mettent pas de rythme.

Avec beaucoup de touché, T.Scrubb assure son flotter et c’est à J.Zdovc de prendre un temps mort pour organiser un système spécial sur remise en jeu.

Il reste 54″ à jouer et le système de jeu, prévu pour M.Roos à 3pts, fonctionne. Très en réussite, M.Roos est à 3/3.

Mi-temps, 36-32.

D.Andjusic, joueur important du roster, est en difficulté et n’a toujours pas réussi à inscrire le moindre panier.

Les franciliens ont resserré la défense et sont beaucoup plus en rythme en attaque ce qui leur permet d’être devant à la mi-temps.

On s’attendait à ce que le match se joue à l’intérieur mais c’est pour l’instant sur les lignes extérieures qu’il se passe.

La JL Bourg impressionne 

Le match reprend avec la possession pour les bressans. Ils rentrent bien dans ce 3ème quart temps avec un 2+1 provoqué et une anti-sportive en prime! A.Omic n’est pas très en réussite et ne parvient pas à conclure. Anti-sportive oblige, ils récupèrent la possession mais n’en font rien en gaspillant l’action.

B.Brown lit bien la défense sur pick and roll qui passe en dessous, et sanctionne donc à 3pts. K.Allen et T.Ginat sont, eux, en échec.

Z.Peacock s’impose sur T.Ginat avec autorité en drive mais A.Marei, impeccable depuis le début, continue sur sa lancée.

K.Allen sanctionne aussi à 3pts tandis que A.Marei et A.Omic se rendent coups pour coups, 43-41.

Z.Peacock débloque un peu la situation pour la JL qui passe devant 43-44, puis 43-47 (2+1). Temps mort demandé de la part de J.Zdovc, 25′.

Une bonne défense de la JL Bourg leur permet de se mettre en rythme derrière offensivement et amène les premiers points de D.Andjusic. Cela l’a mis en confiance et il marque à 3pts derrière. Une série de 13-0 est en cours pour les bressans 43-52.

Un ballon volé + une contre-attaque et les métropolitans se remettent en rythme mais K.Allen s’en sort in-extrémis pour garder la JL Bourg dans le jeu. 47-54, 27′.

Le jeu sans ballon de T.Ginat paye et les métropolitans reviennent petit à petit, 49-54. D.Michineau tente d’aller chercher le contact sur A.Omic en vain. Vitalis Chikoko n’est toujours pas en réussite contrairement à son vis-à-vis, A.Omic.

Bourg en bresse est repassé devant dans ce 3ème quart temps qui se termine sur le score de 49-56 en faveur des visiteurs.

Une fin de match sous tension

Maxime Roos est inarrêtable et score à 3points en reprise de quart temps, il en est à 4/4.

Hugo Benitez puis Maxime Courby font preuve de sang-froid. D.Michineau quant à lui provoque une faute et se retrouve sur la ligne pour un 2/2.

Les bressans sont très présents sur le rebond offensif, cela leur donne des deuxièmes chances qu’ils exploitent bien. Ainsi, Boulogne-Levallois court après le score …  la faute à une JL Bourg qui joue bien.

A.Marei fait son match et se bat pour son équipe. Mais une nouvelle balle perdue pour les franciliens fait mal.

A.Marei tente tout de même de relancer son équipe ; Bien suivi par B.Brown qui provoque une faute mais ne marque qu’un seul de ses deux lancers-francs.

Il se rattrape en interceptant le ballon mais échoue sur la finition ; Heureusement M.Roos a suivi et monte au cercle, 59-62, 35′.

Temps mort de S.Vucevic. Il donne à ses joueurs des conseils défensifs, notamment sur le fait que “seul M.Roos soit le seul à shooter le reste ne sont que sur du drive.”

B.Brown écope de sa 4ème faute à 4’30 du terme et T.Ginat fait mentir le coach adversaire en se révélant à 3pts. Égalité 62-62. 36′.

Andjusic au buzzer en catch and shoot sanctionne à 3pts. Derrière M.Roos s’envole vers le cercle pour claquer un gros dunk après une coupe.

D.Andjusic s’est réveillé et envoie un nouveau gros tir à 3pts, signe qu’il faudra compter sur lui pour la fin de match. A.Marei, l’homme fort de l’après midi pour les métropolitans, fait malheureusement 0/2 aux lancers-francs pour ramener les siens à 1point. C’est L.Konaté qui s’en occupera avec 2/2 aux lancers-francs. 66-67, 38′.

Un énième rebond offensif bressan met Levallois dans le dur et T.Scrubb ne loupe pas la cible à 3pts, 66-70.

Temps mort demandé pour les métropolitans.

A.marei, le soldat, prend un rebond offensif à son tour et B.Brown y retourne à 3pts. 69-70, 1’30 à jouer. Il faut défendre dur et faire un stop pour les métropolitans mais ils n’y parviennent pas et Z.Peacock arrive à s’imposer dans la peinture.

A.Brown sort le grand jeu et prend ses responsabilités à 3pts, 72-72 mais derrière, Levallois laisse seul Z.Wright à 3pts et … ça tombe dedans, 72-75 pour les locaux et 31″ à jouer.

Nouveau temps mort pour Levallois.

A.Omic fait faute sur A.Brown qui fait 2/2, le score est donc de 74-75, 24″ à jouer.

M.Roos fait faute à son tour sur D.Andjusic qui, étonnamment, ne fait qu’1/2, 74-76.

A.Omic fait une nouvelle faute, cette fois sur A.Marei, qui ne tremble pas. 2/2.

ÉGALITÉ PARFAITE 76-76. Temps mort pour JL Bourg et il reste 8″ à jouer.

Les métropolitans vont-ils faire faute directement ou tenter de faire un stop en défendant proprement? À suivre…

Les métropolitans font le choix de défendre mais D.Andjusic fait parler toute l’étendue de son talent en envoyant un très très gros tir au buzzer à 3pts. Les grands joueurs se révèlent dans les gros instants, c’est le cas de cet homme.

Muet pendant une bonne partie de la rencontre, D.Andjusic a pris ses responsabilités et montré une nouvelle fois qu’il est l’un des hommes forts de ce championnat.

Quelle fin de match ! La JL Bourg inflige ainsi à Boulogne-Levallois sa première défaite de la saison. Après l’ASVEL et Nanterre, les bressans s’octroient le plaisir de la victoire sur le terrain des métropolitans 92.

Décisif en fin de match, D.Andjusic (14points) n’aurait pas pu l’être sans l’aide de ses coéquipiers. Z.Peacock et K.Allen, 14 points tous les deux, ont porté la JL Bourg tout au long de ce match pour permettre à l’équipe de remporter la rencontre.

Pour les métropolitans, A.Marei (20 points à 9/12 aux tirs, 7 rebonds, 21 éval) et M.Roos (16 points à 6/7 aux tirs dont 4/5 à 3pts, 18 éval) ont fait le job mais ce n’est pas suffisant cet après midi pour l’emporter face aux vaillants bressans.

Léa Duvauchelle

À lire aussi :

Basket/Leaderscup, Pro B – Fos-Sur-Mer accède aux demi-finales de la compétition !

 

 

 

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball