Nous suivre sur

Articles

Basket/NBA Flash 2 du 30 janvier 2021

Pour commencer ce flash, rendez-vous au TD Garden pour y voir s’affronter les Los Angeles Lakers et les Boston Celtics.

Dès les premiers instants de la rencontre nous pouvons deviner que nous allons assister à un match à suspense. Les égalités s’enchainent ainsi que les changements de lead dans ce premier quart temps. A la fin de ce dernier ce sont les Lakers qui sont aux commandes du match et qui arrive à gérer leur avantage alors que les Celtics tiennent le rythme et peuvent devenir maitre du jeu à tout moment. Anthony Davis termine le premier quart avec 12 points. Score à la fin des 12 premières minutes : 28-24 Lakers.

Le deuxième quart temps débute et Los Angeles commence à prendre une avance de plus en plus confortable avec un +10 à 7 minutes de la mi-temps. Cette situation est loin d’effrayer les Celtics qui vont très vite recoller au score. Deux égalités éclatent dans les derniers instants de ce quart temps mais ce sont finalement les californiens qui vont rentrer aux vestiaires avec l’avantage au tableau d’affichage. Score à la pause : 52-49 LA.

L’intensité du match ne baisse pas au début de ce troisième quart car les changements de lead et les égalités éclatent encore, chaque panier à une importance cruciale. Ce schéma se poursuit jusqu’à la dernière minute de ce troisième quart temps où les C’s vont prendre 7 points d’avance en 60 secondes. Score à la fin du troisième quart temps : 71-78 Boston.

Le suspense reprend de plus belle dès les premiers instants du dernier quart. Les Lakers vont revenir dans la partie et vont passer devant au score avant de se retrouver à égalité avec leur adversaire à 81 partout. Les Celtics prennent le lead puis deux égalités se produisent. Après ça, Los Angeles prend une légère avance au score. 96-90 Lakers à 1min34 du buzzer final. Les Celtics parviennent à revenir à 96-95 alors qu’il reste 32 secondes sur l’horloge. Kemba Walker tente un step back à 2 secondes de la fin qui est loupé, Daniel Theis tente la claquette à limite du buzzer. Manqué. Score final : 96-95 Lakers.

LeBron James (21 pts, 7 rbs, 7 ast) et Anthony Davis (27 pts, 14 rbs, 2 ast, 2 stl) ont fait parler leur talent pour réussir à arracher la victoire pour les Lakers (15-6). Du côté des C’s (10-8), Jayson Tatum (30 pts, 9 rbs, 3 ast, 2 stl) et Jaylen Brown (28 pts, 1 rbs, 3 ast) n’étaient pas loin de gagner un 11ème match cette saison.

Le deuxième match oppose les Memphis Grizzlies aux San Antonio Spurs dans l’enceinte du AT&T Center.

Les premières minutes de la rencontre sont à l’avantage de Memphis qui se crée un avantage jusqu’à la moitié du premier quart temps où une égalité éclate entre les deux franchises à 20 partout. S’en suit un changement de lead en faveur des Spurs mais le contrôle du match est finalement regagné par les Grizzlies qui prennent ensuite un avantage assez confortable au score. Score à la fin des 12 premières minutes : 35-27 Grizzlies. Les Spurs sont bien décidés à reprendre le match en main au début du deuxième quart temps puisqu’ils reviennent dans la partie. Malgré ça, Memphis gère très bien son avance et arrive à garder San Antonio à distance avec un +11 à 1min15 de la mi-temps. Score à la pause : 64-56.

Les Grizzlies imposent leur rythme dans le troisième quart temps qui est un quart temps à sens unique, les Spurs n’arrivent plus à recoller leur adversaire qui prend le large. Score à la fin du troisième quart temps : 100-90. Memphis domine totalement lors du dernier quart où les Spurs ne scorent que 12 points contre 29 pour les Grizzlies. Le résultat est donc sans appel : Memphis a été sans pitié pour San Antonio. Score final : 129-112 Grizzlies.

De’Anthony Melton (20 pts, 5 rbs, 2 ast) et Ja Morant (19 pts, 2 rbs, 11 ast) ont été décisifs dans la victoire des Grizzlies (8-6). Du côté de San Antonio (11-9), Derrick White (18 pts, 2 rbs, 1 ast, 2 stl) et Dejounte Murray (15 pts, 4 rbs, 7 ast, 2 stl) n’ont pas pu empêcher la défaite de leur franchise.

On enchaine avec la troisième rencontre : Phoenix versus Dallas au sein de l’American Airlines Center.

Le début du match est serré mais Phoenix prend un peu d’avance à la moitié du premier quart temps. Les Suns arrivent à garder le contrôle du match même si les Mavericks ne sont pas loin du tout de leur adversaire. Score à la fin des 12 premières minutes : 29-28 Suns. L’avantage de Phoenix ne tient qu’à un fil au commencement de ce deuxième quart temps. Les Mavs parviennent à prendre le lead à 7min18 de la mi-temps, 38-40 suivi d’une égalité 40 partout. Dallas prend ensuite une avance assez confortable mais qui est vite rattrapée par Phoenix, les deux équipes se retrouvent à égalité. Le lead est à l’avantage de Dallas puis nouvelle égalité, c’est ensuite Phoenix qui a le contrôle du match. Le suspense du match est présent comme le montre le score à la pause : 55 partout.

Les Mavs commencent très bien le troisième quart temps en prenant le large au score. Les Suns semblent submergés par l’efficacité offensive de Dallas. Phoenix recolle légèrement au tableau d’affichage mais ce quart temps reste à l’avantage des texans. Score à la fin du troisième quart temps : 77-82 Dallas. En un peu plus d’une minute de jeu dans le dernier quart, les Suns arrive au niveau des Mavs : 82 partout. Les deux franchises ne lâchent rien et se livre une bataille intense. Les égalités s’enchainent ainsi que les changements de lead. Cette intensité ne va pas baisser jusqu’à la fin du match où ce sont les Suns qui arrivent à prendre le meilleur sur les Mavs. Score final : 111-105 Phoenix.

Chris Paul (29 pts, 3 rbs, 12 ast, 4 stl) et Deandre Ayton (18 pts, 17 rbs, 4 ast) ont été décisifs dans cette victoire des Suns (10-8). Du côté de Dallas (8-12), Luka Doncic (29 pts, 8 rbs, 7 ast) et Tim Hardaway Jr (19 pts, 4 rbs, 4 ast) ont tout tenté pour éviter la défaite à leur équipe.

Le dernier match de ce flash se passe à l’Oracle Areana et oppose les Warriors aux Pistons.

Le premier quart temps est totalement contrôlé par Golden State. Les Pistons essayent de s’accrocher au rythme imposé par les Warriors mais rien n’y fait, les hommes de Steve Kerr prennent le large au score. Score à la fin des 12 premières minutes : 17-29 Warriors. Le deuxième quart temps respecte le même pattern, Golden State va même augmenter son avantage à +19. Score à la pause : 45-64 Warriors. La deuxième mi-temps est à sens unique. Les Warriors écrasent les Pistons, qui eux sont totalement submergés sans pouvoir espérer revenir dans la rencontre. Score final : 91-118 Golden State.

Stephen Curry (28 pts, 5 rbs, 7 ast, 2 stl) et Andrew Wiggins (20 pts, 4 rbs, 3 ast) ont été sans pitié dans cette domination des Dubs. Du côté des Pistons, Jerami Grant (18 pts, 1 rbs, 1 ast) et Josh Jackson (17 pts, 6 rbs, 1 ast) n’ont rien pu faire face au jeu très bien huilé de leur adversaire.

Maxime Fuger

Crédit photo : @nba

A lire aussi :

NBA : What future for Bradley Beal ?

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Articles