Nous suivre sur

NBA

Basket/NBA – La situation compliquée de John Wall

Alors que les Rockets essayent de se reconstruire après la saison où James Harden est parti, le salaire exorbitant de John Wall plombe leur finance.
Une situation problématique sur plusieurs plans car premièrement:

Le salaire de John Wall la saison prochaine va faire de lui le deuxième joueur NBA le mieux payé avec $44,3 millions derrière seulement le Chef, Stephen Curry.

Deuxièmement:

John Wall joue au poste de meneur, et bien qu’après ses grosses blessure pendant 2 ans il est revenu à un très bon niveau, il commence à vieillir (31 ans). Cela pose problème sur le terrain car les Rockets veulent développer leur jeune comme Kevin Porter Jr. ou bien Jalen Green qui ont besoin de créer du jeu à la mène.

Troisièmement:

Les Rockets se sont entretenus avec John Wall et les deux parti ont compris que il était dans le bien des deux de transférer Wall et le manager général des Rockets, Rafael Stone a dit que il allait le transférer. Cependant nous sommes à moins d’un mois de la reprise NBA et John Wall est toujours un joueur de la franchise Texan, ce qui n’est pas étonnant car avec un contrat énorme comme ça il est très dur de trouver des franchises voulant et pouvant le faire venir chez eux.

C’est une situation problématique car John Wall ne veut plus jouer aux rockets et les Rockets ne voudront pas lui donner un grand rôle si il rejoue. Ils souhaitent développer leurs jeune joueurs alors l’ultime solution est un buy out (un buy out est quand un joueur renonce a une partie de son salaire afin de permettre à son équipe de le laisser partir) ce qui arrange les Rockets mais rien n’oblige John Wall à renoncer à 44 millions de dollars.

Pour conclure la situation à Houston est très spéciale et les Rockets doivent essayer de régler cette situation. John Wall à l’air de pas vouloir un buy out pour l’instant mais il risque de passer une ou deux saison à ne pas jouer aux Rockets. Si il choisit l’option de ne pas jouer il risque d’avoir beaucoup de mal à trouver une équipe après son contrat. Alors le choix revient à John Wall, le projet sportif ou financier?

Rayhan Mohamed Ahamada

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique NBA