Nous suivre sur

Basketball

Basket (NBA) : Une franchise de la grande ligue prête à payer son staff et ses joueurs en Bitcoin

La franchise de Vivek Ranadivé (président des Sacramento Kings) est réputée depuis plusieurs années maintenant en matière de cryptomonnaie. En effet, il y a sept ans déjà, cette même franchise avait proposé à ses fans de payer leurs places pour assister aux matchs ainsi que tous les produits dérivés de la franchise californienne en Bitcoin. 

En 2014, les Kings de Sacramento deviennent la première franchise du sport professionnel à accepter une autre manière de paiement que le bien connu dollar américain. 

Le propriétaire et président des Kings, Vivek Ranadivé a fait part de son initiative aux salariés de la franchise (staff) et donc par la même occasion aux joueurs de se faire payer en Bitcoin pour la part de salaire qu’ils souhaitent, soit la totalité du salaire, soit une partie de ce dernier (le pourcentage qu’ils souhaitent), soit ne pas du tout être payé en Bitcoin. 

Une initiative « futuriste » de la part de cet homme d’affaires américain mais celle-ci devra être validée en amont par la NBA avant de pouvoir voir le grand jour. Rien n’est fait puisque la grande ligue américaine a déjà refusé des systèmes de cryptomonnaie similaires dans le passé. En effet, Spencer Dinwiddie, joueur des Brooklyn Nets, souhaitait transformer son salaire en jetons virtuels, un souhait refusé par la NBA. 

Emilien REDA

À lire aussi :

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball