Nous suivre sur

Basketball

Basket/Pro B – Dans une fin de match haletante, Tours réussit son retour

Et c’est reparti ! La saison de Pro B reprend aujourd’hui, avec le SQBB (troisième de la dernière saison) qui se déplaçait chez le promu, Tours. Ce dernier affiche de grandes ambitions pour cette saison, en visant le Top 10.

À domicile, le TMB affiche d’entrée ses ambitions. Face à une équipe du SQBB largement remaniée par rapport à la saison passée (seuls Benoit Gillet et William Pfister étaient au club), les Tourangeaux prennent le large d’entrée de jeu grâce à leur petit mais tonique poste 4, Tyran de Lattibeaudière. Ce dernier inscrit 8 des 10 premiers points de son équipe et lui permet de faire un premier break : 10-5 après 3 minutes de jeu. 

Le SQBB réagit immédiatement. Les Bleus et Blancs montrent leur force de caractère en passant un 6-0 et ainsi prennent leur premier avantage du match (10-11 après 5 min 15 de jeu). 
S’ensuit alors une fin de QT1 où les 2 équipes se rendent coup pour coup et ne veulent pas laisser l’autre équipe faire le trou (13-13 puis 15-13 puis 17-13 à 3 min de la fin du QT1). 

Saint-Quentin connaît des difficultés en termes d’adresse extérieure, là où Tours continue de pilonner à l’intérieur. 

À la fin de ce QT1 rythmé, le score est de 19 à 17 pour les locaux. 

Le deuxième quart-temps reprend avec le même rythme et intentions offensives que dans le QT1. Les 2 équipes ont la volonté d’aller vite vers le panier et ne veulent pas laisser le temps à la défense adverse de se mettre en place. 

Le SQBB connaît les mêmes maux que lors des 10 premières minutes. Ils sont très peu adroits, preuve en est leur 11% de réussite à 3 points à ce moment du match (1/9 après 13 min de jeu). Les Tourangeaux n’en profitent cependant pas pour faire l’écart (26-21 après 3min35 de jeu). 

Alors que Tours fait son plus gros écart du match (+7 ; 30-23 puis 32-25), le SQBB s’en remet alors à des actions individuelles de Deane Williams (7 points dans ce QT pour lui), puis sur une action à 4 points de Zamora (3+1 mais LF raté) pour rester au contact. Le score est alors de 34-31 à 2 min de la fin du QT2. 

Ce dernier, auteur d’un caviard pour son coéquipier Lionel Gaudoux, permet aux Saint-Quentinois de recoller aux basques des Tourangeaux. Encore une fois, ces derniers n’ont pas su profiter des difficultés offensives de leurs adversaires pour faire un vrai break. 

À la mi-temps, le score est de 36-34. Cette première mi-temps aura vu les locaux démarrer tambours battants ce match, mais qui n’auront pas réussi à créer un vrai écart, alors qu’il y avait la place pour. L’homme fort de cette première mi-temps est indéniablement Tyran de Lattibeaudière, avec ses 10 points. 

Dans cette 2ème MT, le SQBB sait qu’il n’est pas adroit à l’extérieur. Il va alors plomber la raquette adverse et s’appuyer sur son pivot Croate (qui va inscrire 5 points dans ce QT3). Les Bleus et Blancs inscrivent d’ailleurs 11 points en 4 minutes, dont 9 à l’intérieur. Les joueurs ont su tirer les leçons de leur maladresse en 1ère MT. 

Cependant, Tours ne lâche pas. Grâce à son joueur dominant, Lattibeaudière mais également grâce au réveil de son meneur Américain James Batemon (5 points pour lui aussi dans ce QT3), le promu reste au contact (44-47 après 25 minutes).

Après un rythme offensif effréné pendant ces 5 premières minutes, les 2 équipes vont ralentir le jeu et se montrer, de nouveau, maladroites. 

En effet, elles ne vont inscrire que 4 et 5 points chacune en 5 minutes. Le QT3 sera donc remporté par le SQBB 12-18, qui a su élever son niveau défensif pour avoir 4 points d’avance aux abords du dernier quart. (48-52).

Mais tout comme Tours n’avait pas su le faire en premier mi-temps, Saint-Quentin n’aura pas réussi à faire le break. 

Ce QT4 verra une prestation XXL d’un homme, Fabien Ateba, qui aura fort à faire face à Jhornan Zamora, pour Saint-Quentin. 

En effet, il va d’abord allumer la mèche, en inscrivant 5 points consécutifs, pour faire repasser son équipe devant (55-54, reste 8 min de jeu). 

Son coup d’éclat est immédiatement répondu par le meneur adverse, Pedro Barral. Sur un 3 points, puis sur une offrande pour un and one de Clavin Hyppolyte (qui faisait son retour à la suite de sa blessure en préparation), son équipe reprend 4 points d’avance (55-59). 

L’Argentin est important dans la gestion et la création de son équipe. Il finira avec 13 points 8 passes décisives en 30 minutes de jeu. 

Alors que les Tourangeaux reviennent à égalité (59 partout à 6 min de la fin) sur 2 lancers francs du poste 4, 6 points de suite de Zamora repoussent une nouvelle fois les locaux. Le score est alors de 61-65 à 4min30. Ces 6 derniers points font du bien au SQBB, qui était une nouvelle fois en difficulté offensivement. Et c’est à partir de ce moment qu’il faut avoir les nerfs solides.

C’est alors que ressurgit Fabien Ateba, d’abord en rajoutant 4 points pour laisser les Tourangeaux croire à leurs espoirs de victoire (65-67). Sur un nouveau panier, il permet même à son équipe de repasser devant (68-67). 

C’est d’ailleurs lui qui va asséner un coup de poignard aux Saint-Quentinois, en inscrivant un énorme panier à 3 points qui permet aux Tourangeaux de prendre 6 points d’avance à 45 secondes de la fin du match. On pense alors qu’il vient de tuer le match. 

Mais c’était sans compter sur la réponse immédiate de … Zamora, qui à 3 points lui aussi, laisse son équipe dans le match (75-72). C’est alors que le scénario s’emballe. 

Sur la remontée de balle qui suit ce panier, Tours commet une faute offensive. Il reste alors 39 secondes, et dans ce match très indécis, on se dit que tout est possible.

Mais ce match est fou, et c’est alors que … Saint-Quentin perd la balle sur la remise en jeu, imité dans la foulée par les Tourangeaux. On se dit alors, et c’est à l’image de la partie, qu’aucune des 2 équipes ne veut tuer le match. 

Zamora convertit ses 2 lancers, après avoir subi une faute, et le score est alors de 75 à 74, avec 22 secondes à jouer.

Tours prend alors un temps-mort. Sur l’action d’après, que font les hommes de Pierre Tavano ? Ils perdent le ballon, incroyable. Mais que fait alors le SQBB sur cette récupération ? Une perte de balle également, improbable. Les deux équipes ne semblent pas vouloir gagner. 

Mais Ateba, évidemment lui, n’est pas de cet avis et va alors donner 3 points d’avance à son équipe sur ses 2 lancers. 77-74, il reste 11 secondes, le SQBB n’a plus de temps-mort.

C’est alors Barral qui va craquer le premier, en ratant son premier lancer, l’obligeant ainsi à rater son deuxième pour espérer qu’un de ses coéquipiers récupère la balle. Raté… rebond de l’homme fort de cette équipe locale, Tyran de Lattibeaudière, et va donc sceller la victoire de son équipe 78-74.  

23 ans après avoir quitté la Pro B, Tours a donc réussi son retour dans cette compétition. Dans un match très disputé, ils auront réussi à faire la différence dans les 5 dernières minutes, alors que le match semblait dans les mains des Saint-Quentinois. Les 2 équipes ont chacune eu leur mi-temps, ne sachant pas faire l’écart, et c’est dans une fin de match haletante que la victoire s’est dessinée. C’était certainement le match où il fallait être pour cette première journée de Pro B. 

Alexis Bracq

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball