Nous suivre sur

Breaking News

Tirreno-Adriatico – Alaphilippe s’impose devant Van der Poel et Wout Van Aert

Aujourd’hui au programme la 2ème étape du Tirenno Adriatico. Cette étape débutait à Camaiore et se terminait à Chiusdino (202 km). Julian Alaphilippe s’impose au sprint devant Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) et Wout Van Aert (Team Jumbo – Visma).

La course s’est animée à 35 km de la ligne d’arrivée

Les hostilités ont démarré dans les premiers kilomètres. 6 coureurs s’échappent du peloton : Simon Pellaud (Androni Giocattoli- Sidermec), Marcus Burghardt (Bora-Hansgrohe), John Archibald (EOLO- Kometa), Pieter Vanspeybrouck (Intermarché – Wanty- Gobert Matériaux), Simone Velasco (Gazprom – RusVelo) et enfin Vincenzo Albanese (EOLO – Kometa). L’écart entre les deux groupes est de 5 minutes. Le peloton gère l’écart avec les hommes de tête. La Team Jumbo- Visma dirige le peloton et accélère le rythme à 50 km de l’arrivée. Le peloton est revenu à 1 minute du groupe de tête.

Peter Sagan (Bora – Hansgrohe) est distancé au moment où le parcours commencé à être plus difficile.

A 35 km, les 6 hommes de tête sont repris par le peloton. Des attaques sont à signaler dans la première ascension répertoriée de la journée, le Poggio alla Croce (3,5 km à 7%). Les favoris n’hésitent pas à attaquer comme  Egan Bernal (INEOS Grenadiers), Simon Yates (Team BikeExchange), Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step) ou encore Sergio Higuita (EF Education-NIPPO).

Ces offensives causent beaucoup de dégâts. Thibaut Pinot (Groupama FDJ). est distancé. 4 coureurs parviennent tout de même à s’échapper, Simon Yates, Mikel Landa (Bahrain Victorious), Joao Almeida et Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers). Ce groupe collabore très bien et prend 20 secondes d’avance.

A 2 km de l’arrivée, Simon Yates se fait distancer par ses coéquipiers d’échappée. Dans le peloton, Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) effectue un gros boulot pour Egan Bernal mais doit s’écarter à 300 mètres de la ligne sans avoir pu reprendre le dernier fuyard, Joao Almeida. C’est le moment choisi par son coéquipier, Julian Alaphilippe, pour déclencher son sprint. Le champion du monde surprend son monde et fait immédiatement l’écart sur ses adversaires. Personne n’était en mesure de rivaliser avec le Français dans le final de cette étape, ni même les monstres Van der Poel et Van Aert.

Deprez Enzo

Classement de l’étape :

Classement général :

A lire aussi :

Tony Martin abandonne Paris-Nice | Sport Business Mag

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News