Nous suivre sur

Football

Burnley respire !

Burnley reçoit West Ham au Turf Moor Stadium pour ce match du milieu de tableau comptant pour la 12ème journée de Premier League. 14ème au classement, les Clarets sont dans une série noire. Avec trois défaites sur les trois derniers matchs de championnat, les hommes de Sean Dyche ne progressent plus au classement malgré un bon début de saison. Une victoire face à West Ham serait synonyme de potentiel retour en première partie de tableau. Pour les Hammers, la situation est assez similaire. 13ème de Premier League, les visiteurs du jour n’ont plus gagné en championnat depuis le mois de Septembre (22/09 face à Manchester United (2-0)). Les joueurs ont connu un mois d’octobre terrible (2 nuls et 3 défaites). En cas de succès à l’extérieur, les hommes de Pellegrini peuvent rejoindre la 8ème place. 

Le début de match est très équilibré, les deux formations s’observent. Burnley se montre dangereux via des corners, malheureusement mal joués. L’ouverture du score arrive rapidement, sur un énième corner de Westwood, Tarkowski remet de la tête le cuir sur Barnes. Le numéro 10 reprend la passe et trompe Roberto (1-0; 11ème minute). Les locaux sont logiquement devant au score. Les Hammers démarrent très mal la rencontre à l’image de ce but encaissé.

Quelques minutes plus tard, West Ham perd son capitaine Mark Noble. Le milieu de terrain semble touché, il est remplacé par Yarmolenko (21ème minute). Suite à cette sortie, ce match ne donne que peu d’occasions de part et d’autres. Les deux équipes n’arrivent pas à se montrer dangereux depuis le but. L’intensité redescend drastiquement jusqu’au second but côté Clarets, marqué par le néo-zélandais Chris Wood (35ème minute). Le stade se réveille mais la joie n’est que de courte durée, la VAR annule le but du break pour une position de hors-jeu du numéro 9 (36ème minute). Juste avant la pause, Wood fait le break sur sa seconde tentative. McNeil dérobe la balle dans les pieds de Balbuena. L’ailier lance Wood en profondeur, le ballon file au fond des filets (2-0; 44ème minute).

La mi-temps est sifflée par l’arbitre, Burnley mène au score de deux buts au terme d’une période globalement ennuyante. Les Clarets auraient pu enfoncer le clou sans l’intervention de la VAR mais mènent logiquement. Pour les Hammers, les premières 45 minutes ont été fantomatiques (aucun tir en première période). Les visiteurs du jour doivent absolument se réveiller.

La seconde période reprend sur un bon rythme. Burnley repart sur ses bases et inscrit rapidement le troisième but. Westwood tire son corner en direction du but. Roberto se loupe et dévie le cuir dans ses cages (3-0; 55ème minute). Les Hammers sont à genoux, la chance n’est clairement pas de leur côté. West Ham tente de se révolter suite à ce but. Creswell prend sa chance mais Nick Pope sort magnifiquement le ballon de sa trajectoire (57ème minute). Une occasion vaine, Burnley continue de mettre la pression sur le but adverse.

Wood manque de peu de s’offrir un doublé. Après un passage en force, l’attaquant oblige Roberto à sauver son équipe d’un quatrième but (62ème minute). Les Clarets finissent par enfoncer le clou via une tête du capitaine Ben Mee sur corner. L’arbitre n’accepte pas le but suite à une faute sur Balbuena (63ème minute). West Ham n’y arrive plus et est sauvé par les décisions arbitrales.

A dix minutes de la fin, Cork trouve Hendricks. Le numéro 13 allume Roberto, le gardien Espagnol repousse la tentative (82ème minute). Le calvaire des Hammers ne s’arrête pas, Lanzini, gravement blessé à l’épaule, laisse ses partenaires à dix dans le temps additionnel (90+1ème minute).

Le match se termine sur le score de 3-0 pour les Clarets. Sérieux et largement au-dessus sur tous les plans du jeu, Burnley enfonce West Ham dans la crise. Après une série de trois matchs sans victoire, les joueurs peuvent respirer au classement (9ème place). Pour les Hammers, le match est à jeter aux oubliettes, les coéquipiers de Sébastien Haller n’ont pas montré grand chose dans cette partie et ont perdu Noble et Lanzini sur blessure. Les visiteurs enchaînent avec un sixième match sans victoire et peuvent regarder en arrière la zone rouge approcher (West Ham est 16ème). Les hommes de Pellegrini devront se relever face à une autre équipe en méforme, Tottenham. Leur adversaire du jour se déplaceront à Watford (18ème) lors du prochain match. 

Joseph LISIECKI

A lire aussi : Résumé Chelsea – Crystal Palace !

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football