Nous suivre sur

Cyclisme

Cyclisme – AG2R La Mondiale vers de nouveaux horizons et des ambitions naissantes

Il est rare de voir la formation AG2R La Mondiale aussi active sur le mercato cycliste, c’est pourtant elle qui l’anime le plus depuis quelques semaines. Des arrivées, des départs et surtout une envie affirmée de changer d’horizon et d’objectif pour l’équipe de Vincent Lavenu explique de tels changements.

Des adieux aux goûts d’inachevés :

Pour mieux reconstruire, il fallait bien évidemment se séparer de plusieurs coureurs et pas des moindres. Ils sont 3 pour le moment à s’être engagé avec une autre formation: Romain Bardet (Sunweb), Pierre Latour (Total Direct Energie) et Alexandre Geniez (Total Direct Energie). Pour deux d’entre eux, leur départ est le signe de la fin d’une époque avec AG2R La Mondiale. Le duo Romain Bardet / Pierre Latour souhaitait connaître une nouvelle équipe afin d’avoir de nouvelles ambitions et un mode de travail totalement différent.

Pour Bardet, son départ se faisait pressentir depuis plusieurs mois maintenant et il s’est exprimé avant le départ du Dauphiné sur le site de la Sunweb. “Je suis très heureux de rejoindre Sunweb, mais d’abord très motivé pour bien finir la saison avec AG2R La Mondiale. Mon état d’esprit ne change absolument pas pour cette fin de saison, je sais faire la part des choses et reste concentré sur 2020. C’est une grande histoire qui va prendre fin et je compte pleinement profiter de ces derniers mois avec une équipe que j’apprécie autour de moi. J’arrivais en fin de contrat avec AG2R […], tous les critères étaient réunis pour que cette envie se concrétise en 2021. C’est une décision mûrie au fil des années.”

Concernant Pierre Latour, l’un des meilleurs grimpeurs de sa génération, l’envie était aussi de connaître une nouvelle expérience dans une équipe où il devrait avoir de nouvelles responsabilités et des chances d’être leader sur les courses par étapes. En plus d’être un bon grimpeur qui préfère attaquer de loin et jouer le panache, le français est un sérieux concurrent sur les chronos. Son nouveau directeur sportif, Jean-René Bernaudeau, est déjà conquis par son nouveau coureur pour 2021. “Dès que j’ai vu le nom de Pierre Latour, cela a tout de suite été une priorité. Pierre Latour, c’est un grand rouleur, il a terminé meilleur jeune du Tour de Catalogne, du Tour de Romandie, du Dauphiné et du Tour de France, tout ça la même année, en 2018.”

Pierre Latour ne sera pas le seul coureur d’AG2R La Mondiale à rejoindre les rangs de Total Direct Energie puisque le triple vainqueur d’étape sur la Vuelta, Alexandre Geniez, est du voyage aussi. L’Aveyronnais, en fin de contrat avec la formation de Vincent Lavenu, quitte aussi ses anciens compagnons de route pour de nouveaux horizons et épaulera sans doute Latour sur les courses par étapes.

Des départs aux goûts d’inachevé, notamment pour Romain Bardet, en perte de confiance depuis quelques saisons avec des résultats décevants notamment sur le Tour de France l’année dernière. Malgré cela, le grimpeur français avait su se remettre en question et ramener le maillot à pois sur les champs. Le 2ème du Tour de France 2016 derrière Chris Froome n’aura malheureusement jamais réalisé son rêve de remporter la grande boucle sous le maillot d’AG2R La Mondiale. Pour Pierre Latour, le vainqueur du maillot de meilleur jeune du Tour de France 2018, l’histoire aurair pus être belle avec l’équipe de Vincent Lavenu. Considéré comme l’un des meilleurs grimpeurs de sa génération, il aurait pu continuer d’évoluer dans une formation WolrdTour en tant que leader après le départ de Romain Bardet, mais a préféré lui aussi, partir dans une équipe qui lui offrira probablement ce rôle.

Objectif Classiques pour les saisons à venir :

L’équipe AG2R La Mondiale change totalement d’ambition pour les prochaines saisons. Après les 3 départs évoqués précédemment, la formation française enregistre l’arrivée de 6 coureurs principalement spécialisés dans les classiques avec de très beaux noms.

On avait pour habitude de voir Oliver Naesen se débrouiller seul et avec très peu de coéquipiers sur les classiques, ça ne devrait plus être le cas désormais. Depuis le 5 août, date de la signature de Stan Dewulf (Lotto Soudal), vainqueur de Paris-Roubaix espoir en 2018 et de Gijs Van Hoecke (CCC Team), AG2R La Mondiale pose les bases d’un renouveau et d’un objectif clair, la conquête des classiques.

Vincent Lavenu déclarait lors de la signature que “Stan est un des plus grands espoirs belges pour les classiques et sa signature va renforcer encore nos ambitions dans ce secteur. Il a remporté Paris-Roubaix espoirs en 2018, ce qui prouve ses aptitudes.”

“Oliver Naesen souhaitait un coureur pour le protéger dans les moments stratégiques dans les classiques. Gijs fait partie de ce type de coureur, capable de tout donner pour protéger son leader. Il sera un équipier précieux “, déclare Vincent Lavenu.

5 jours plus tard, le 10 août, AG2R La Mondiale passait un nouveau cap en annonçant l’arrivée du champion Olympique en titre et vainqueur de Paris-Roubaix 2017, Greg Van Avermaet. À 35 ans, le champion belge a encore des choses à prouver après un passage chez CCC Team mouvementé et pas à la hauteur de ses espérances. L’ancien pensionnaire de la fameuse équipe BMC pourra compter sur le soutien de toute une équipe remodelée autour de lui et d’Oliver Naesen pour la conquête des classiques.

Le patron de la formation chambérienne déclare “Greg est un grand champion, qui fait preuve d’une incroyable régularité au plus haut niveau. Son expérience, sa rigueur, sa force de travail seront importants dans notre projet de développement. Il sera un exemple pour tous nos jeunes coureurs. Sa complicité avec Oliver Naesen, son ami, avec qui il roule à l’entraînement parfois, sera un atout supplémentaire.”

La belle histoire ne s’arrête pas pour autant à la seule signature de Van Avermaet puisque le même jour, son compagnon de route chez CCC, Michaël Schär, fait le même chemin. Le Suisse s’engage lui aussi jusqu’en 2023 et apportera ses compétences et son expérience notamment en contre-la-montre et en tant que poisson-pilote.

Après un recrutement chez nos amis belges et suisses, AG2R La Mondiale poursuit avec deux coureurs français. Le premier n’est autre que Marc Sarreau (Groupama-FDJ) qui quitte la formation de Marc Madiot pour celle de Vincent Lavenu. Avec sa pointe de vitesse et sa régularité, Sarreau est une valeur sur qui risque de faire du bien dans les futurs sprints auquel la formation chambérienne participera. Avec de nombreuses victoires à son actif et des places d’honneur, il ne lui manque plus qu’une victoire en WolrdTour pour concrétiser son talent.

Le deuxième Français à rejoindre les rangs d’AG2R La mondiale est Damien Touzé (Cofidis). À seulement 24 ans, le troisième des derniers championnats de France pourra faire parler ses qualités de puncheur sous le maillot bleu et blanc et progresser aux côtés de coureurs d’expérience.

Voilà pour le moment le mercato réalisé par AG2R La Mondiale avec 3 départs et pas des moindres, mais avec 6 arrivés qui modifient totalement les objectifs pour les saisons à venir. La formation française pourra compter sur le duo Naesen / Van Avermaet sur la plupart des classiques ainsi que sur leurs tous nouveaux coéquipiers. Benoit Cosnefroy pourra quant à lui, faire parler ses grandes qualités de puncheur sur certains profils d’étape et pourquoi pas sur le terrain de jeu de Julian Alaphilippe, la Flèche Wallonne.

Après l’arrivée de nouveaux coureurs, place à un nouveau sponsor :

La marque automobile Citroën a décidé de s’investir dans le cyclisme en devenant l’un des partenaires majeurs d’AG2R La Mondiale qui changera d’ailleurs de naming la saison prochaine en devenant AG2R Citroën Team.

L’arrivée de ce co-sponsor permettra à l’équipe d’augmenter ses moyens financiers et logistiques. Avec un budget de 16,5 millions dont 15 millions sont apportés par l’organisme de protection sociale et patrimoniale AG2R La Mondiale, il fallait un renouveau afin de poursuivre l’aventure en WorldTour avec une équipe compétitive. La plus vieille équipe française du peloton avec 30 ans d’existence, la saison prochaine, profitera de l’arrivée de Citroën comme co-sponsor pour augmenter son budget dans les années à venir.

Dorian Parisse

À lire aussi:

Cyclisme-Les 5 raisons qui ont poussé Bardet à quitter Ag2R

 

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Cyclisme