Nous suivre sur

Breaking News

Cyclisme – Annulation du Tour de Normandie 2021

En 2021, et pour la deuxième année consécutive, le Tour de Normandie n’aura pas lieu. Le comité d’organisation a été contraint d’annuler son épreuve cycliste face aux contraintes sanitaires imposées afin de ne prendre aucun risque.

Si en 2020 la 40ème édition du Tour de Normandie avait dû être annulée à cause de la pandémie du coronavirus, l’année 2021 sera également dépourvue de la grande boucle régionale.

Le comité d’organisation a officialisé l’annulation du Tour de Normandie dans la soirée de ce vendredi. “En raison du contexte sanitaire actuel, des perspectives des prochaines semaines, des contraintes logistiques et sanitaires que cela impose, nous avons pris la décision d’annuler l’édition 2021 du Tour de Normandie”, annonce Arnaud Anquetil, le président du comité.

Avec les étapes du parcours déjà dévoilées, 25 équipes engagées, des bénévoles prêts à aider, tout était prêt pour le départ au mois de mars. Le Tour de Normandie 2021 n’aura donc pas lieu pour le plus grand désespoir de l’organisation mais aussi des coureurs impatients de reprendre la compétition. “Ce matin encore, une équipe du Portugal m’a appelé pour me supplier de prendre leur inscription… Tout est annulé là-bas aussi, les cyclistes ont besoin de courir” raconte le président.

Le Tour ne soufflera donc pas sa 40e bougie en 2021. Si la décision n’a pas été facile à prendre pour le comité d’organisation, il a cependant fallu faire preuve d’intelligence face à la situation sanitaire actuelle.

L’objectif principal est bien évidemment la protection des coureurs et de leur encadrement, mais aussi celle des bénévoles, indispensables à la réalisation de cette course. “Cette semaine de course ne doit pas se transformer en semaine à risques“, a tenu à preciser Arnaud Anquetil.

Il était difficilement envisageable de maintenir en bulle sanitaire 350 personnes. “Avec des restaurants fermés, il était impensable de proposer des plateaux repas tous les jours aux coureurs. Le couvre-feu quant à lui pouvait poser problème pour ceux chargés de démonter les structures dans les villes d’arrivée des étapes” explique le président du comité d’organisation.

Arnaud Anquetil peut cependant compter sur la détermination et la confiance de ses partenaires puisqu’ils ont déjà tous reconduit leur accord. Si les coureurs ne sillonneront pas la Normandie au mois de mars, ils les retrouveront au mieux en 2022, lors de la 40ème édition. 

 

Hermine LEFEBVRE

A lire aussi :

Cyclisme – La Trek-Segafredo affiche ses ambitions

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News