Nous suivre sur

Breaking News

Cyclisme/Championnat du monde – Les favoris pour le maillot arc-en-ciel

Pour les 100 ans des Championnats du Monde, l’Union Cycliste Internationale a choisi la région mythique des Flandres comme lieu de couronnement pour le successeur de Julian Alaphilippe. Qui sera le prochain porteur du maillot arc-en-ciel ?

Sur un parcours semblable à une classique avec de nombreuses côtes pavées, cette édition semble très ouverte avec la présence de sélections très homogènes malgré la présence d’un très grand favori.

Wout Van Aert pour un sacre mondial, à domicile.

Le Belge Wout Van Aert est incontestablement le grand favori de cette édition. Le coureur de 27 ans de la Jumbo-Visma a tout pour s’imposer devant son public. Le parcours de ces mondiaux est parfaitement adapté à ces qualités et il est capable de s’imposer sur tous les scénarios de course possibles. En effet, il sera sûrement l’un des meilleurs puncheurs sur les nombreuses côtes, pavées ou non, du parcours et sa pointe de vitesse lui permet de battre n’importe quel coureur sur un sprint massif ou en petit comité.

En plus, le sélectionneur de l’équipe belge, Sven Vanthourenhout, a récemment expliqué que Wout Van Aert sera le leader unique de la sélection belge. Il pourra ainsi compter sur une équipe belge très solide avec notamment Remco Evenepoel, Tiesj Benoot ou encore Jasper Stuyven.

Asgreen, et le Danemark, en très gros challenger.

Pour ces Mondiaux, la sélection danoise apparait comme l’adversaire principal des Belges. Sans réel leader mais avec cinq belles cartes, les coureurs danois feront sûrement partis des principaux acteurs de la course. Passons en revue la sélection et les chances de titres de ces coureurs. Kasper Asgreen, vainqueur du Tour des Flandres cette année, Mikkel Honoré, qui affiche une très belle forme depuis quelques semaines, et Michael Valgren, dans la forme de sa vie et très régulier sur les derniers mondiaux, seront sûrement obligés d’attaquer de loin pour se débarrasser du favori Wout Van Aert et des autres sprinteur-puncheurs.

En cas d’arrivée au sprint, le Danemark pourra aussi compter sur la très belle pointe de vitesse de Mads Pedersen, champion du monde en 2019, et sur le très complet Magnus Cort Nielsen, vainqueur de trois étapes sur la dernière Vuelta.

Julian Alaphilippe, avec une équipe de France offensive.

Comme pour la sélection danoise, l’Equipe de France compte de nombreux éléments susceptibles de pouvoir jouer une médaille sur ces championnat du monde. Le champion du monde sortant, Julian Alaphilippe, fait bien entendu partie des favoris de cette édition, sur un parcours qui lui convient. En effet, le parcours va emprunter de nombreuses côtes présentes dans une course belge, La Flèche Brabançonne, qu’il a remporté en 2020.

Ce jour-là, Benoit Cosnefroy, aussi sélectionné, avait fini troisième. Le Normand fera partie des pièces maitresses de Thomas Voeckler pour lancer les premiers mouvements, lui qui est allé chercher la médaille de bronze sur le championnat d’Europe de Trente, il y a une semaine. Le sélectionneur français pourra aussi compter sur la vélocité d’Anthony Turgis, de Christophe Laporte ou encore de l’homme en forme Florian Sénéchal, en cas d’arrivée au sprint.

L’Italie de Colbrelli pour un doublé historique

Avec 9 coureurs, l’Italie s’affiche comme l’une des nations fortes de cette édition. Le récent champion d’Europe Sonny Colbrelli semble être l’homme en forme de la Squadra Azzurra. Il reste à voir si le coureur de la Bahrain-Victorious sera capable de suivre les meilleurs malgré les nombreux efforts consentis lors des dernières courses auxquelles il a participé, comme en témoigne sa deuxième place sur la Coppa Sabatini face à Michael Valgren, la semaine dernière.

A l’image des sélections danoises et françaises, l’Italie pourra compter sur une équipe homogène avec des puncheurs très en forme comme le jeune Andrea Bagioli, très en vue sur la Vuelta, ou encore Gianni Moscon, habitué des places d’honneur sur les mondiaux. Pour une arrivée au sprint, la sélection italienne compte 4 coureurs très véloces avec les trois derniers champions d’Europe, Sonny Colbrelli, Giacomo Nizzolo et Matteo Trentin ainsi que Davide Ballerini.

La Slovénie avec Tadej Pogacar

Primoz Roglic et Tadej Pogacar seront encore une fois réunis sur ces championnats du monde. Le premier reprend la compétition, depuis sa Vuelta victorieuse, et son état de forme reste incertain mais il reste un gros outsider. Tandis que Tadej Pogacar a montré une très belle forme récemment en finissant 10ème du championnat du monde de contre-la-montre, dimanche. Le vainqueur du dernier Tour de France a d’ailleurs montré son envie de bien finir sa saison, notamment, en performant sur ces mondiaux.

Dans cette sélection slovène, on peut aussi compter sur Matej Mohoric qui est sûrement en train de faire sa plus belle saison. Le coureur de la Bahrain-Victorious sera à l’aise sur les différentes côtes du parcours, comme le montre ses différentes victoires sur le Tour de France ou sur le Tour de Belgique.     

Nos favoris pour le titre mondial:

*** Wout Van Aert

** Julian Alaphilippe, Kasper Asgreen, Sonny Colbrelli, Tadej Pogacar, Mathieu Van Der Poel

* Primoz Roglic, Remco Evenepoel, Ethan Hayter, Matej Mohoric, Jasper Stuyven, Florian Sénéchal, Michael Matthews, Michael Valgren, Benoit Cosnefroy, Thomas Pidcock, Gianni Moscon, Christophe Laporte, Peter Sagan

Victor Maloeuvre

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News