Nous suivre sur

Breaking News

Cyclisme/Giro – Étape 4 – Lennard Kamna s’impose, Juanpe Lopez nouveau leader

Membre de l’échappée du jour, Lennard Kamna était le plus fort au sommet de l’Etna. Juan Pedro Lopez termine second de l’étape et dépossède Mathieu Van der Poel de sa tunique rose. Cette première étape de l’Etna répond aussi à quelques interrogations concernant des leaders d’équipe. Retour sur cette 4ème étape.

Une échappée victorieuse

Lilian Calmejane, Valerio Conti, Lennard Kamna, Rein Taaramae, Juan Pedro Lopez ou encore Mauri Vansevenant à l’avant. Avec 14 coureurs, l’échappée du jour était bien fournie. Elle aura compté jusqu’à 11 minutes d’avance. Dans la grande difficulté du jour, l’Etna, la course s’emballe. Stefano Oldani est le premier à attaquer, certains parviennent à le suivre. D’autres, comme Rémy Rochas et Lilian Calmejane sont distancés.

Alors qu’Oldani est en tête, six hommes sont à sa poursuite. Juanpe Lopez accélère. L’Espagnol rejoint Oldani, puis le distance. À peine repris par les poursuivants, Oldani voit Kamna attaquer pour revenir sur l’homme en tête. À 2 km de l’arrivée, les deux coureurs se regroupent pour se disputer la victoire d’étape.

Plus en jambes, même après un effort pour revenir sur Juanpe Lopez, Lennard Kamna termine en tête. L’Allemand a su, une nouvelle fois, rendre son échappée victorieuse.

Le maillot rose change d’épaules

Leader au départ ce matin, Mathieu Van der Poel n’a pas tardé pour se relever. Dès le pied de l’Etna, le Néerlandais a fait une croix sur son maillot rose en laissant le peloton prendre le large.

En prenant la seconde place, Juan Pedro Lopez devient le nouveau leader d’un classement général complètement modifié.

Miguel Angel Lopez abandonne

Grosse surprise peu après le début de l’étape. Le Colombien, qui avait pris le départ ce matin, a renoncé et a abandonné le Giro. Ces derniers jours, le coureur souffrait d’une blessure à la hanche gauche.

Premier test pour les leaders

L’arrivée de cette 4 étape permet de dresser un premier bilan pour les leaders. Positif pour certains, négatif pour d’autres.

Jumbo-Visma a perdu gros aujourd’hui. Ses deux hommes forts, sur lesquels on avait plus ou moins de certitudes, Tom Dumoulin et Tobias Foss ont été distancés dans l’ascension finale.

Astana tire aussi un lourd bilan ce mardi. En plus de l’abandon de Miguel Angel Lopez, Vincenzo Nibali fait parti des hommes distancés sous l’impulsion d’Ineos Grenadiers et concède déjà beaucoup de temps.


Côté français le bilan est aussi mitigé. Guillaume Martin n’a pas franchi la ligne avec les principaux leaders, au contraire de Romain Bardet. Le coureur de la formation DSM remonte à la 10ème place du classement général.

Le classement général

Carmen Harel

À lire aussi

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Cyclisme

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News