Nous suivre sur

Breaking News

Cyclisme / GP de Wallonie – Christophe Laporte lève les bras devant Barguil

Dans un final pour pur puncheur, c’est finalement Christophe Laporte (Cofidis) qui se sera montré le plus fort face à Warren Barguil. La France domine les Belges chez eux grâce à ce doublé.

Le profil de la course :

L’échappée se compose difficilement

Après un départ donné sous une légère pluie, les premières attaques de cette édition 2021 du GP de Wallonie ne se font pas attendre puisque Dylan Kowalski (Xelliss Roubaix) attaque dès le premier kilomètres. Il est rapidement repris et les tentatives d’échappée se multiplient, en vain. Après une heure de course, le peloton est toujours groupé. C’est finalement Larry Warbasse (AG2R Citroën Team) et Laurenz Rex (Bingoal Pauwels) qui s’isolent en tête de course. Le duo est rapidement rejoint par Matthew Riccitello (Hagens Berman Axeon) puis un peu plus tard par Jens Reynders (Sport Vlaanderen-Baloise). Les 4 hommes de tête bénéficient d’un bon de sortie par le peloton, leur avance monte rapidement à plus de 5 minutes après 50 kilomètres. Bora-Hansgrohe prend rapidement les commandes du peloton et permet à l’écart de descendre très rapidement. Le quatuor de tête n’a plus que 2’20” d’avance après 70 kilomètres parcourus.

Avant l’entrée dans le circuit autour de Namur, les hommes de tête parviennent à maintenir l’écart autour des 2 minutes. Sous l’impulsion des équipes de favoris, ils sont finalement repris à l’entrée du circuit final. Les premières ascensions laisse place aux premières offensives d’Ide Schelling ou encore de Michael Gogl qui sont repris par l’avant-garde du peloton. Le rythme de course augmente à l’approche des 50 derniers kilomètres et tous les favoris sont pour le moment bien présents à l’avant du peloton.

Les favoris se découvrent :

Tim Wellens est le premier favoris à se découvrir. Il lance une offensive avec Victor Campenaerts dans sa roue. Les deux hommes sont rapidement rejoints par Tiesj Benoot, Kron, Tiller, Laporte, Rochas et Vanmarcke. L’entrée dans Namur se fait finalement avec un peloton groupé une nouvelle fois malgré une première tentative de certains favoris à la victoire aujourd’hui. On assiste à une course de placement à l’approche des différentes ascensions, mais la course est de nouveau relancée avec l’accélération de Victor Campenaerts et d’Ilan Van Wilder peu après le Tienne aux Pierres (3,3km à 5,2%) à 17 kilomètres de l’arrivée. Tim Wellens permet au peloton de revenir rapidement sur cette offensive. Le peloton est alors très réduit (une trentaine de coureurs) et les favoris souvent esseulés, laissant place à de nombreuses offensives en solitaire d’outsiders.

À l’approche des 10 derniers kilomètres, la désorganisation dans le peloton permet à Rémy Rochas et Skaarseth de prendre quelques longueurs d’avance dans une descente. Les favoris restent vigilants et les reprennent rapidement à 8 kilomètres du final. Un groupe d’une vingtaine de coureurs parvient à revenir sur le groupe de tête grâce à l’observation des favoris entre eux. On approche de l’ascension final de la citadelle de Namur et c’est Simon Geschke qui emmène le peloton, probablement pour mettre Christophe Laporte dans les meilleurs conditions. Louis Vervaeke prend un peu d’avance sur le peloton et entame l’ascension avec quelques secondes d’avance sur le peloton. Le peloton reprend le coureur d’Alpecin-Fenix et les hostilités sont lancées par les coureurs les plus rapides au sprint dans les 300 derniers mètres.

Christophe Laporte fait parler ses qualités de sprinter et s’impose au sommet de la citadelle de Namur sans avoir été inquiété dans le final. Le coureur de Codifis s’offre un nouveau succès de prestige et devance un autre Français, Warren Barguil qui prend une très belle deuxième place. Le podium de la course est complété par Tosh Van der Sande pour Lotto-Soudal.

Le final de la course :

Le classement :

Dorian Parisse

À lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News