Nous suivre sur

Breaking News

Cyclisme – Tour de la Provence / Étape 3 – Ivan Sosa lève les bras au Chalet Reynard, Alaphilippe dans le coup !

La 3ème étape du Tour de la Provence était l’étape reine avec une arrivée au Mont Ventoux – Chalet Reynard qui a tenu toutes ses promesses. L’armada Ineos a mis tout le monde d’accord en s’offrant un doublé sur le Mont Chauve. Ivan Sosa en profite pour prendre la tête du général, Julian Alaphilippe reste en embuscade en 3ème position.

 

Malgré le risque d’annulation qui planait sur l’étape en raison de la neige, la troisième étape a finalement pu se dérouler sans mettre en danger les coureurs. Tim Wellens, vainqueur à Béssèges, n’a tout de même pas pris le départ afin de se préserver pour les prochaines échéances.

Seulement 20 kilomètres après la sortie d’Istres (ville départ),une belle échappée de forçats de la route se forme composée de Jérome Cousin, Damien Gaudin (Total Direct Energie), Nicola Bagioli (B&B Hotels), Florian Vermeersch (Lotto Soudal), Alessandro Fedeli (Delko et l’infatigable Louis Louvet (St Michel). Malgré la présence de bons baroudeurs à l’avant, les équipes Deceuninck Quick Step, Trek Segafredo, Astana et Ineos Grenadier ne laissent jamais plus de 3’30 de marge aux fuyards.

 

Le parcours de cette 3ème étape :

Profil

 

Le Mont Ventoux, premier grand col de la saison

Alors que les 6 coureurs de tête abordent les premières pentes aux alentours de Bédoin, ils ne comptent plus que 1’30 d’avance sur le reste de la meute. Les écarts de niveau en tête font exploser le groupe et les deux meilleurs grimpeurs Bagioli et Vermeersch prolongent l’aventure.

Le peloton aborde lui les pentes les plus difficiles du col, le moment choisi par Astana et Ineos Grendier pour faire un premier écrémage. Harold Tejada (Astana) en profite même pour tester ses adversaires et sort seul à la poursuite des échappés qu’il dépose aisément. Mattéo Fabbro (Bora Hansgrohe) fait lui aussi l’effort pour déstabiliser la machine Ineos Grenadier et essaye d’allier ses forces à l’homme de tête … en vain.

L’accélération permet aux favoris de se retrouver entre eux, Julian Alaphilippe, Egan Bernal, Aleksander Vlasov ou encore Giulio Ciccone font bonnes figures dans les premières positions tandis qu’Aleksey Lutsenko, Warren Barguil ou encore Aurélien Paret Peintre sont un peu juste.

A 5 kilomètres de l’arrivée, Ivan Sosa lance une attaque tranchante alors que les autres favoris restent au marquage d’Egan Bernal, leader du Team Ineos. C’est désormais au tour de Deceuninck Quick Step de prendre ses responsabilités pour tenter de maitriser l’écart. Le Russe Vlasov, mécontent du rythme imposé, décide de passer à l’offensive pour contrecarrer les plans de l’équipe britannique. Une opportunité que ne peut laisser passer le champion du monde Julian Alaphilippe qui saute immédiatement dans sa roue avant de le contrer. Egan Bernal en rôle d’équipier modèle n’a qu’une mission, contenir la fougue du porteur du maillot arc-en-ciel. Le duo, exclusivement mené par le coureur français, se rapproche à une vingtaine de secondes de l’homme de tête, Ivan Sosa.

Après tant d’efforts Julian Alaphilippe accuse le coup et ralentit le rythme ce qui permet le retour de Wout Poels (Bahrain Victorious). L’homme de tête semble avoir course gagnée sous la flamme rouge avec toujours une vingtaine de secondes d’avance ce qui incite Egan Bernal à placer un premier démarrage. Alaphilippe solide, parvient à accrocher le Colombien alors que Poels est irrémédiablement largué.

Ivan Sosa, auteur d’une prestation exceptionnelle, s’offre un premier succès majeur en cette saison 2021. Derrière, Bernal fait jouer sa fraicheur dans les derniers mètres pour couper la ligne devant le champion du monde qui n’a rien pu faire contre l’armada Ineos Grenadier.

Julian Alaphilippe confirme sa belle forme du début de saison et peut toujours prétendre à renverser le classement général demain lors de la dernière étape menant à Salon de Provence.

 

Le classement de l’étape :

Le classement général :

 

Théo Carlu & Axel Lhote

A lire aussi :

Cyclisme – Tour de la Provence / Étape 2 – Davide Ballerini profite du travail d’Astana et s’impose à Manosque !

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News