Nous suivre sur

Breaking News

Cyclisme / Tour des Flandres – Van der Poel remporte son deuxième Tour des Flandres, Madouas sur le podium

Le deuxième monument de la saison avait lieu ce dimanche et tous les grands noms du cyclisme mondial se sont réunis sur les routes de Belgique pour cette nouvelle édition du Tour des Flandres. Le seul absent de la fête sera le le champion national, Wout Van Aert, positif au Covid. Ce deuxième monument n’aura pas déçu et nous a offert un superbe duel entre Pogacar et Van der Poel, duel qui aura finalement tourné à l’avantage du Néerlandais qui remporte son deuxième Tour des Flandres à 27 ans.

La course démarre de manière classique avec une échappée de 8 coureurs qui se détachent dès les premiers kilomètres. Ne comportant pas d’éléments dangereux, ces hommes pourront se construire un matelas confortable avec une avance qui montera jusqu’aux 4 minutes. Quelques légères chutes viendront perturber ce début de course mais sans grand gravité. Des grands noms comme Pogacar seront notamment impliqués.

A un peu plus de 90km de l’arrivée, 11 coureurs partiront en contre alors que l’échappée ne compte plus que 2’30” d’avance sur le peloton. Dans ce groupe de contre, on retrouve notamment Mads Pedersen, Zdenek STybar ou encore Garcia Cortina. Derrière, c’est Total-Direct Energies qui roule aux côtés de la formation UAE de Pogacar. Après le premier passage au Vieux Quaremont, les écarts diminuent et plusieurs coureurs tentent leur chance avec une succession d’attaques.

C’est lors du deuxième passage sur le Vieux Quaremont que la course prend un gros tournant. C’est le double vainqueur du Tour Tadej Pogacar qui place une attaque impressionnante et reprend un à un les coureurs présents à l’avant de la course. On assiste à un petit regroupement avant le Paterberg avec notamment Van der Poel et Asgreen. Malgré une attaque de Jan Tratnik, les favoris résistent et passent ensemble au sommet. Quelques mètres après le sommet, Dylan Van Baarle (INEOS) et Fred Wright (Bahrain-McLaren) se détachent. Dans le Koppenberg, Pogacar en remet une et s’envole avec Van der Poel et Valentin Madouas dans sa roue. Les 3 hommes reprennent les 2 fuyards et une formation de 5 costauds se forme avec 1 minute d’avance sur le deuxième groupe. Dans ce deuxième groupe, on retrouve ce qui ressemble de plus en plus aux vaincus du jour avec Laporte, Pidcock et Asgreen.

Après une vingtaine de kilomètres à 5, le groupe de tête arrive au pied du Vieux Quaremont qu’il va gravir pour la dernière fois. Pogacar prend les choses en main dans cette dernière ascencion et il s’échappe avec Van der Poel, les 3 autres ne sont plus en mesure de suivre. Après 5km à deux, Pogacar et Van der Poel se retrouvent au pied du Paterberg mais aucun des deux ne parvient à faire la différence, les deux immenses favoris du jour semblent se diriger vers un sprint.

Sous la flamme rouge, les deux hommes de tête sont toujours seuls mais à la surprise générale ils voient revenir leurs deux poursuivants Dylan Van Baarle et le Français Valentin Madouas. Le sprint se transforme en sprint à 4 dans les derniers instants. Van der Poel sera le plus rapide devant Van Baarle et Madouas. Pogacar aura de quoi nourrir des regrets puisqu’il ne termine qu’à la quatrième place, d’autant qu’il a fini la course en colère, jugeant que Madouas et Van Baarle l’ont enfermé durant le sprint.

Le sprint en vidéo :

Le Top 10 :

Image

Simon Claverie

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Cyclisme

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News