Nous suivre sur

Breaking News

Cyclisme/Tour d’Italie – étape 5 : Arnaud Démare débloque le compteur!

Arnaud Démare (Groupama FDJ) ouvre son compteur de victoires cette saison sur la 5ème étape du Giro en s’imposant devant Fernando Gaviria (UAE) et Giacomo Nizzolo (Israel Start Up Nation)

Avec un profil atypique cette 2ème étape en terre sicilienne laisse planer un doute sur le scénario de la course. Le Portella Mandrazzi (19,6 km à 4%) situé à 100 kilomètres de l’arrivée est le principal élément perturbateur de l’étape. Les routes sicielliennes allaient-elles encore profiter aux échappés ? Nibali va-t-il profiter de ce col à la mi-course pour dynamiter le Giro sur ses terres? Les sprinters vont-ils être capables de se disputer la victoire dans les rues de Messine ?

C’est finalement Mathieu Van der Poel (Alpecin Fenix) qui décide de déclencher les courses et de faire la lessive dans le Portella Mandrazzi pour distancer les purs sprinters. Les efforts de ses fidèles équipiers Dries de Bondt et Oscar Riesebeek paient puisque Caleb Ewan (Lotto Soudal), Mark Cavendish (Deceuninck Quick Step) puis Arnaud Démare (Groupama-FDJ) se retrouvent distancer. Le sprinter français parvient néanmoins à faire la jonction dans la descente avant que le peloton s’organise pour enterrer Cavendish et Ewan pointant respectivement à 2 et 4 minutes du peloton.

Malgré l’absence de Mark Cavendish et Caleb Ewan, un peloton bien fourni se présente dans les rues messines pour un sprint massif. La tension est bien présente puisque le final comporte 2 virages clefs à plus de 90 degrés dans les derniers 1500 mètres. Les trains se battent au coude à coude pour prendre la tête du peloton et notamment passer en tête le dernier virage à 800 mètres de la ligne. À ce petit jeu la formation Groupama-FDJ se montre la plus forte et vire en tête par l’intermédiaire de Miles Scotson. Sur un sprint en faux plat descendant, le Picard est déposé à pleine vitesse par Ramon Sinkeldam à 250 mètres de la ligne. À l’instar de Mark Cavendish sur le premier sprint de ce Giro, Arnaud Démare est bel et bien le plus rapide et personne n’est en mesure de remonter à sa hauteur.

Classement de l’étape:

Classement général:

Axel Lhote

À lire aussi:

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Cyclisme

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News