Nous suivre sur

Cyclisme

Cyclisme – Van der Poel : «Je ne peux pas vraiment faire ce que je veux»

Le vainqueur du Tour des Flandres s’est exprimé sur sa saison, son rôle, son équipe, certaines décisions …

Le coureur qui avait décidé de faire l’impasse sur les Mondiaux afin de se concentrer sur le Ronde. Un choix qui s’est avéré judicieux. “Si vous remportez le Tour des Flandres, c’était le bon choix mais peut-être que cela aurait bien marché avec la course en ligne des Mondiaux dans les jambes. Bien qu’après le Tirreno, j’avais le sentiment que j’avais besoin d’un entraînement en altitude […] Bien sûr, j’ai regardé la course et je pense que cela aurait été trop difficile pour moi”

L’année prochaine, Mathieu van der Poel aura plusieurs objectifs dont les Jeux olympiques de Tokyo, où il visera l’or en VTT. “L’annulation des Jeux est un inconvénient pour moi. L’année dernière, j’étais là où je voulais être et j’étais prêt pour les Jeux. J’avais couru presque toutes les Coupes du monde, je savais où j’en étais par rapport aux autres et je me sentais bien. Un an s’est écoulé pendant lequel je suis à peine monté sur mon VTT. C’est toujours un point d’interrogation. Le rêve et l’espoir d’une médaille d’or olympique ne sont certainement pas partis, mais ce sera beaucoup plus difficile“, déclare-t-il.

Je pense que je dois ma participation aux sponsors. La saison va être un véritable casse-tête. Je ne sous-estime jamais l’importance des sponsors. Sans eux, il n’y a pas de sport. Mais je ne peux pas vraiment faire ce que je veux

“Je ne signerais nulle part pour 10% de plus”

Lucas Goedert

A lire aussi :

Cyclisme – Nouvelle recrue pour Intermarché-Wanty-Gobert

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Cyclisme

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Cyclisme