Nous suivre sur

Breaking News

Etoile de Bessèges – Etape 4 – La démonstration de Filippo Ganna

Aujourd’hui s’est déroulée la 4ème étape de l’étoile de Bessèges qui, pour rappel, est la dernière étape avant le contre-la-montre de demain. Hier, Tim Wellens (Lotto-Soudal ) qui s’était imposé et avait pris la place de leader au général avec 44 secondes d’avance sur son dauphin.

Après plusieurs tentatives, l’échappée du jour est composée de 5 coureurs. Filippo Ganna (Ineos-Grenadiers), Alexys Brunel (Groupama-FDJ), Anthony Perez (Cofidis) s’échappent au kilomètre 12 puis ils sont rejoints par deux belges au 27ème km. Les deux hommes, qui ont réussi à faire la jonction avec l’avant de la course, sont De Bondt (Alpecin – Fenix) et Robeet (Bingoal -Wallonie Bruxelles). L’écart est de 1 min 46 à 75 km de l’arrivée. L’écart entre les deux groupes diminue tout de même. Dans le peloton, Lotto-Soudal roule à l’avant et gère l’écart avec l’échappée.  A mi-course, l’écart entre les deux groupes est de 1 minute 20.

A noter l’abandon de Chris Lawless (Total Direct Energie). Le britannique est tombé malade et il a mis le pied à terre à la moitié de la course.

A  l’avant du peloton, deux formations (Lotto – Soudal et B§B Hôtels) collaborent pour limiter l’écart avec les hommes de tête qui reste néanmoins stable.

Alexys Brunel remporte le sprint intermédiaire suivi de Dries De Bondt et Filippo Ganna. A 40 km, le peloton accélère alors que dans l’échappée Alexys Brunel chute et accuse 100 mètres de retard. Le français a loupé un virage dans la descente. Il se relève rapidement et rejoint les hommes de tête.

A 28km de l’arrivée, l’écart entre les fuyards et le peloton est de 45 secondes. L’étau  se resserre tandis que dans le peloton, une troisième équipe vient prêter main forte à l’avant du peloton … la formation EF Education-Nippo.

A 21km du terme, attaque de l’échappée dans l’ascension et du coup du peloton, Pierre Latour (Total Direct Energie) lance une banderille. Ludovic Robeet est distancé dans l’ascension. Cette dernière ascension a fait très mal. L’écart est de 20 secondes.

Pierre Latour est accompagné par son coéquipier Anthony Turgis. Les deux hommes sont rentrés dans le groupe de tête. Le groupe de tête compte désormais 7 coureurs puisque Bettiol (EF Education-Nippo) a réussi à faire la jonction avec le groupe des fuyards.

A 9km de l’arrivée, attaque de Filippo Ganna. L’italien creuse l’écart avec ses poursuivants en prenant une avance de 15 secondes alors que le peloton est à 37 secondes de l’homme de tête à 5km de l’arrivée. Le peloton ne cherche plus à faire la jonction.

L’écart se creuse de plus en plus entre le coureur d’INEOS Grenadiers et ses poursuivants tandis que le peloton fait la jonction avec le groupe des contre- attaquants à 2km de l’arrivée.

Filippo Ganna s’impose sur cette 4ème étape. L’italien est suivi de Christophe Laporte (Cofidis) et Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) . Tim Wellens reste leader au classement général avec 44secondes d’avance sur son dauphin Theuns Edward et Wurtz Schmidt Mads.

La fin d’étape :

 

 

Le Top 10 de l’étape :

Le classement général :

Deprez Enzo

A lire aussi :

Cyclo-Cross – La France accueillera deux manches de la Coupe du monde la saison prochaine

 

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News