Nous suivre sur

Basketball

Euroleague – L’ASVEL ne vient pas à bout du deuxième monstre espagnol

Après l’exploit face au FC Barcelone, l’ASVEL ne vient pas à bout du deuxième monstre Espagnol en Europaleague.

Une performance incroyable pour les Français qui ont tenu le Real de Madrid jusqu’au 3ème quart avant de céder face à la pression. L’ASVEL commence avec une grande intensité dans le jeu. Le collectif est au cœur de leur performance et leur permet de très bien commencer la rencontre.  Grâce à un duo  Freeman /Yabusele efficace, les villeurbannais laissent le Real derrière eux. Madrid ne se laisse pas faire si facilement et revient talonner les français (13-13). L’ASVEL est pourtant solide et impossible à stopper. Les hommes de TJ Parker se donnent les moyens et arrivent en tête au premier quart (19-26).

Lyon continue dans ce sens au deuxième quart avec un jeu collectif qu’on aime voir. Norris Cole est en grande forme et permet à son équipe de prendre les devants très vite (21-31, 12e). Le Real revient sur de belles actions signées  Sergio Llull  (32-35, 14e). Une bonne adresse au tir en fin de période permet à  l’ASVEL de mener à la pause (40-50).

Des la reprise la défense madrilène se réajuste et il est de plus en plus dur d’être efficace en attaque pour les lyonnais. Alors qu’ils mènent de 12 points en début de quart grâce à un panier en pénétration, la pression défensive vient stopper net l’élan Villeurbannais. Madrid entame sa “remontada” porté par l’agressivité de Tavares (49-55, 25e). Le meneur français Causeur donne du mouvement au jeu du Real. Il fait tourner le ballon et permet à Tavares de trouver des failles dans la défense adverse. Grâce à ce duo Tavares -Causeur, le Real montre un tout autre visage. L’ASVEL tient encore debout et, malgré une adresse plus compliquée, réussit à garder son avantage avec David Lighty et Norris Coler (61-70).

Le Real est très motivé dans le dernier quart. Ils passent un 6-0 d’entrée. Ils sont agressifs et laissent leurs adversaires sur place. Alors que les Français tentent de revenir, leurs solutions sont souvent bloquées et entraînent des pertes de balles importantes. Un 13-2 (84-79, 36e) permet au Real de passer devant pour enfoncer le clou. Ils ne s’arrêtent plus sur leur lancée jusqu’à la victoire avec un quart temps à 30 points (14-30).

Victoire 84-91  pour le Real qui fait la différence en fin de match.

Matthis Benard

A lire aussi :

Basketball/Euroleague – Le Bayern s’en sort de peu face à Khimki

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball