Nous suivre sur

Autres sports

F1 – George Russell revient sur le marsouinage

En difficultés cette saison à cause du marsouinage, les pilotes de Formule 1 souffrent physiquement de ce phénomène. George Russell juge la directive technique de la FIA comme insuffisante.

Avec la nouvelle règlementation, l’aérodynamisme des monoplaces est tel, que le phénomène de marsouinage, que personne n’avait anticipé, donne du fil à retordre aux pilotes et aux écuries. Les coureurs Mercedes se sont exprimés à ce sujet.

“En fin de compte, la sécurité est la chose la plus importante et il y a au moins un pilote dans chaque équipe qui s’est exprimé à ce sujet. Je ne pense pas que cela va changer grand-chose, mais il y a beaucoup de choses à faire. C’est positif que la FIA travaille, parce que nous avons cette voiture pour les prochaines années. Il ne s’agit donc pas de s’accommoder des rebonds pour les prochaines années, mais de s’en débarrasser complètement, de les réparer, afin que les futurs pilotes, nous tous, n’aient plus de problèmes de dos à l’avenir.”

Lewis Hamilton (le10sport)

“C’était bosselé, vraiment très bosselé sur cette piste. Nous n’avions pas de marsouinage, nous rebondissions dans la ligne droite et tapions le sol. Je pense qu’il y a plusieurs facteurs. Le vent en est un, les bosses d’un circuit un autre. L’ajout d’un deuxième plancher, qui fait partie des mesures apportées par la FIA, n’a servi à rien, et c’est pourquoi nous ne l’avons pas utilisé en course. Le problème inhérent à ces voitures 2022 est donc loin d’être résolu.”

George Russell (le10sport)

Retrouvez 100% de l’actu sport mécanique sur notre page Facebook

Raphaël Romero

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Autres sports