Nous suivre sur

Autres sports

F1/GP Azerbaïdjan – McLaren s’explique sur les consignes d’équipe

Encerclée par les Alpine d’Esteban Ocon et Fernando Alonso, l’écurie britannique affirme que les consignes données aux pilotes étaient nécessaires.

A plusieurs reprises durant la course, Daniel Ricciardo et Lando Norris ont chacun affirmer avoir plus de rythme que l’autre. Sur des stratégies différentes, leur course s’est compliquée lorsque les deux pilotes Alpine entouraient les pilotes McLaren.

Se battre entre coéquipiers auraient diminué les chances, qui étaient déjà faibles, de rattraper Alonso. Mais surtout, cela aurait permis à Esteban Ocon de refaire son retard.

Si Daniel était passé devant Lando au début de la course, nous nous serions retrouvés dans un yo-yo comme nous l’avons vu avec d’autres équipes cette année, en étant coincés derrière Alonso et en voyant le risque qu’Ocon dépasse au moins une des voitures. Notre idée était qu’en maintenant la position des deux voitures derrière Fernando, nous nous assurions de garder Ocon sous contrôle, ce que nous avons fait.”

Andreas Seidl pour Motorsport

Raphaël Romero

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Autres sports