Nous suivre sur

Autres sports

F1/GP Belgique – Le patron de F1 se défend

Stefano Domenicali, le PDG de la Formule 1, a démenti que toute forme d’intérêts commerciaux ait joué un rôle dans la décision de débuter le Grand Prix de Belgique.

Le Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps, a été le théâtre d’une course totalement inhabituelle. Après trois heures d’attente sous la pluie, la direction de course a fait le choix de lancer les monoplaces sous Safety Car vers 18h. Après avoir bouclé deux tours complets sous Safety Car, la course a de nouveau été interrompue et le Grand Prix a été définitivement arrêté. Ces deux tours sous Safety Car ont permis d’attribuer la moitié des points pour les pilotes ayant fini dans le top 10, comme le règlement l’indique. Mais pour beaucoup d’observateurs et même acteurs, cette situation avait pour seul but était d’assurer que les obligations commerciales envers les diffuseurs, le circuit et pour la discipline soient remplis. Un point de vue qu’a démenti Stefano Domenicali, interrogé par Motorsport.com :

“Lorsque j’entends dire qu’il y avait une question commerciale derrière cela, c’est totalement faux, parce que lorsque nous parlons de course, il y a une responsabilité, un processus clair, et ces choses ne sont pas du tout liées.”

Ce dernier a même soutenu les actions du directeur de course de la FIA, Michael Masi. “Pour les gens, bien sûr, c’est dommage, parce que c’est quelque chose que tout le monde veut voir, une vraie course. Mais je pense que les décisions prises par la direction de course sont absolument correctes. Il y avait le souhait et la volonté de faire la course. Et dès qu’il y a eu des informations, je suivais la situation là-bas, il y avait une fenêtre d’amélioration possible de la météo pour essayer de courir. Ensuite, dès qu’ils ont redémarré, les commentaires étaient assez clairs, et d’un autre côté, (au vu) d’une autre prévision météorologique reçue, ce n’était pas possible. Malgré la déception pour tout le monde, je pense qu’en termes de gestion, c’était la bonne chose à faire.”

Photo : @belga

Clément Van Meyel

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Autres sports