Nous suivre sur

Autres sports

F1/ GP de Barcelone – Verstappen gagne, Leclerc abandonne

Le GP le plus chaud de l’année (pour le moment) place Max Verstappen sur la plus haute marche du podium suite à de nombreux retournements de situation.

Leclerc prend un excellent départ et conserve la tête malgré la pression Verstappen ! Sainz rate totalement son départ et cède deux positions au classement. Russel se retrouve 3e après un bon départ.

Accident entre Hamilton et Magnussen, les deux pilotes se percutent, faute à Magnussen de trop tourner ou d’Hamilton qui ouvre la trajectoire. Le Danois finit dans le gravier et le Britannique crève à l’avant gauche. Les deux pilotes finissent 19 et 20 à l’avantage du champion britannique.

Mick Schumacher remonte à la 6e place et Verstappen accuse un retard de plus d’une seconde sur Leclerc.

“Si j’étais vous, j’aurais sauvé le moteur” dit Lewis Hamilton à la radio. L’Anglais aurait préféré un abandon plutôt qu’une tentative de remontée.

7e tour, Carlos Sainz sort de la piste et part seul à la faute ! Il finit en tête à queue dans le gravier. Trop d’erreurs pour le pilote espagnol chez la Scuderia. Il repart 11e.

Max Verstappen sort à son tour dans le gravier au virage 4 (comme Sainz 2 tours plus tôt). Quelle erreur dans la course au titre. Leclerc dispose désormais de 8 secondes d’avance sur Russel (2e).

Russel se démène pour conserver sa 2e place en zigzaguant un peu dans les zones de freinage. Un jeu dangereux…

Premiers arrêts aux stands au 12e tour, Sainz, Alonso, Gasly et Zhou ouvrent le bal des arrêts en piste pour des gommes médiums.

Russel voit des alertes de surchauffe sur sa voiture alors que Verstappen constate des problèmes avec son DRS qui ne s’ouvre pas ! Les deux rentrent au stand à la fin du 13e tour. Mais des softs pour Verstappen.

Arrêt pour Perez au 17e tour pour les médiums, il ressort 4e. Leclerc ne s’est pas encore arrêté avec ses softs mais il roule dans les mêmes chronos que ses poursuivants, bien qu’avec des pneus usés.

Verstappen montre des difficultés au 19e tour, la surchauffe le fait glisser.

Arrêt pour Leclerc au 21e tour, il conserve la tête avec 10 secondes d’avance.

Tour 23, la bataille Russel – Verstappen reprend !
Grosse tentative de Verstappen mais Russel le repasse avec autorité ! Exceptionnel !

Perez est remonté sur son coéquipier et Russel, il demande à la radio que Verstappen se pousse rapidement pour qu’il puisse dépasser à toute vitesse. Le muret refuse.

Tour 27, CASSE MOTEUR POUR CHARLES LECLERC ! Le turbo rend l’âme et il doit abandonner alors qu’il menait d’une main de maitre.

Verstappen plonge au stand pour un Unercut, de nombreux pilotes suivent. Meilleur tour pour Hamilton ! Et Perez prend les rênes du Grand-Prix.

Tour 31, Zhou abandonne sur casse moteur ! Le bloc Ferrari n’est pas fiable.

Le classement à mi-course : 

1-PER, 2-RUS, 3-VER, 4-OCO, 5-BOT, 6-SAI, 7-HAM, 8-VET, 9-NOR, 10-ALO, 11-TSU, 12-MSC, 13-RIC, 14-GAS, 15-STR, 16-LAT, 17-ALB, 18-MAG.

Russel plonge aux stands au 37e tour, suivi par Perez. Le Néerlandais prend la tête !

Le leader s’arrête au 45e tour. Red Bull ne prend aucun risque. Carlos Sainz suit au tour suivant avec un troisième arrêt.

Consigne d’équipe chez Red Bull : “Ne bloque pas Max, il est plus rapide” – “C’est très injuste, mais d’accord”. Le mexicain est pénalisé au jeu du championnat.
Max Verstappen prend la tête 4 tours plus tard.

Hamilton continue sa remontée pour prendre la 4e place à Bottas. Et c’est chose faite au 60e tour en course.

Tour 65, alerte chez Mercedes pour la consommation d’essence ! Les deux pilotes pourraient se voir disqualifiés s’ils n’ont pas le litre de carburant restant à l’arrivée du GP. L’équipe les invites à économiser un maximum de fuel.

Carlos Sainz saute sur l’occasion en reprenant la 4e place à Hamilton !

VICTOIRE DE MAX VERSTAPPEN ! ET DOUBLÉ RED BULL ! Le champion du monde en titre repasse premier au championnat pilote devant Charles Leclerc !

Georges Russel complète le podium avec un très beau Grand-Prix de sa part.

Le top 10 est constitué de : Verstappen, Perez, Russel, Sainz, Hamilton, Bottas, Ocon, Norris, Alonso et Tsunoda.

Red Bull refait son retard et les Mercedes reviennent toujours plus dans la course.

ROUSSET Quentin

A lire également :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Autres sports