Nous suivre sur

Bundesliga

Foot/Bundesliga – L’Eintracht s’est fait peur

Pour le compte de la 20e journée de Bundesliga, Hoffenheim (12e) recevait sur sa pelouse l’Eintracht Frankfurt(5e).

Les compositions :

Hoffenheim (3-5-2) : Baumann, Richards, Vogt, Posh, John, Baumgartner, Samassekou, Rudy, Gacinovic, Kramaric, Belfodil

Francfort (3-4-2-1) : Trapp, Tuta, Hinteregger  N’Dicka, Durm, Sox, Hasebe, Kostic, Kamada, Younes, Silva

Une première mi-temps fermée

Daniel Siebert siffle le coup d’envoi dans la PreZero ARENA. L’objectif pour les hommes d’Adolf Hutter est d’empocher les 3 points afin de mettre la pression sur Wolfsburg et ainsi passer devant Leverkusen au classement. Les deux entraineurs concoctent des compositions bien défensives ce qui rend ce premier acte très couvert. Au quart d’heure de jeu, Kostic oublié de la défense, se lance dans une longue course face au gardien ouvre le score. Ce premier but n’a tout de même pas changé la physionomie de cette première période avec très peu d’occasions de part et d’autre. On remarque tout de même une légère domination de l’Eintracht.

L’arbitre du match renvoie les deux équipes aux vestiaires sur le petit score d’1 à 0.

L’Eintracht déroule en seconde période

Dès le retour des vestiaires, Sebastian Honenb procède à deux changements afin de rapidement revenir au score et ne pas tomber dans le piège adverse. Coaching gagnant, seulement deux petites minutes après son entrée en jeu, Ihlas Bebou remet les deux équipes à égalité après un très bel exploit individuel. A l’heure de jeu, l’Eintracht passe en mode décisif et creuse l’écart en quelques minutes, Evan N’Dicka permet aux siens de prendre l’avantage d’une tête rageante aux abords de la surface. Deux petites minutes suivant ce but, André Silva s’invite à la partie après une contre-attaque éclair de Kostic. Les minutes défilent mais le score en restera-là. Victoire trois buts à un de l’Eintracht.

Daniel Siebert siffle le coup de sifflet final. L’Eintracht Frankfurt se hisse désormais à la quatrième position de la Bundesliga.

Redha BAROUDI

A lire aussi :

Courte victoire de Mayence contre l’Union Berlin

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Bundesliga