Nous suivre sur

Coupe de France

Foot/CDF – Montpellier solide se qualifie

32ème de finale de Coupe de France sous la neige entre le Racing Club de Strasbourg et le Montpellier Hérault Sport Club. Match important entre deux équipes de Ligue 1 en difficultés. Cependant, la compétition n’a pas été prise à la légère, et les deux formations alignées n’ont pas beaucoup de surprises. Du côté strasbourgeois, seul Caci, Sissoko, Kawashima et Diallo habituellement titulaires sont sur le banc. En face, seul Omlin le gardien habituel n’est pas titulaire, remplacé par Bertaud. A noter aussi le premier match pour Guilbert, venu aider les alsaciens en prêt depuis Aston Villa.

 

Montpellier à la dernière seconde :

Le froid, la neige et l’enjeu ont rapidement bloqués les deux équipes. Le jeune Wahi frappe bien au but avec un rebond trompeur, mais Kamara est vigilant (8ème). Mais les Montpellierains se réveillent en fin de rencontre et poussent pour ouvrir le score. Andy Delort frappe de loin, très excentré des buts, et sa frappe splendide filait en lucarne, avant que le portier alsacien la détourne du bout des doigts (39ème). Quand Kamara est battu, c’est le poteau qui sauve le RCSA, sur un tir à bout portant de Gaetan Laborde (44ème). Le MHSC va être récompensé de ses efforts à la toute dernière seconde sur une ouverture splendide de Cozza. Delort reçoit le ballon en profondeur, résiste à Mitrovic puis feinte Kamara pour ouvrir le score (45+1).

 

Montpellier solide se qualifie

Dès le retour des vestiaires, Strasbourg dicte le jeu, mais Montpellier, solide ne concède pas beaucoup d’occasions. Le RCSA a seulement des solutions lointaines, mais Chahiri frappe d’abord dans les bras de Bertaud (51ème), puis au-dessus (58ème). Ajorque plonge bien au premier poteau, mais Hilton bloque héroïquement le ballon (67e), puis contre le tir de Prcic (74ème). Les Alsaciens auront une dernière occasion sur un raid de Bellegarde, mais le ballon heurte le poteau (87ème). Finalement, c’est sur l’action suivante, sur un coup-franc de Savanier que Skuletic, rentré en cours de jeu, qualifie définitivement les Héraultais.

 

Au terme d’un match terne, Montpellier plus efficace et plus solide s’impose et se qualifie en seizième de finale.

Louis PETER

 

A lire aussi :

Foot/Ligue 1 – Domenech viré !

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Coupe de France