Nous suivre sur

Football

Foot/Ligue 1 – Grâce à un duo Dolberg-Gouiri réaliste, Nice recolle au podium

Sous le soleil de la Beaujoire, le FC Nantes d’Antoine Kambouaré accueille les niçois dans le cadre de la 5e journée de championnat. Le FC Nantes, 13e, va tenter d’aller chercher son deuxième succès de la saison face à l’OGC Nice, 8e, qui n’a pas encaissé le moindre but depuis le début de saison et peut recoller au podium en cas de victoire.

Quelques jours après l’annonce de la LFP concernant les incidents du match Nice-Marseille où le club niçois écope d’une perte de 1 point au classement général et doit rejouer le match, les hommes de Christophe Galtier se déplacent à la Beaujoire avec un 4-4-2 habituel (Benitez ; Daniliuc – Todibo – Dante – Bard ; Boudaoui – Rosario – Lemina – Stengs ; Gouiri – Dolberg). Face à eux une équipe nantaise qui commence la rencontre avec un 4-4-1-1 (Lafont ; Corchia – Castelletto – Pallois – Fabio ; Bukari – Girotto – Chirivella – Simon ; Blas ; Kolo Muani).

Une première période à l’avantage des nantais

Sur cette première période les nantais font preuve d’agressivité et mettent en place un beau pressing, ce qui permet de mettre à mal cette équipe niçoise. Il faut patienter jusqu’à la 25e minute pour les voir se créer la première frayeur du match à la suite d’un festival offensif de Moses Simons qui concède un coup franc à l’extrémité de la surface et manque de peu de venir tromper les cages de Walter Benitez pour la première fois de la saison.

Malgré le fait que les niçois réalisent une première mi-temps assez timide, proposant un jeu peu rythmé et manquant de vitesse, il faut attendre la 32e minute pour voir sur leur seule réelle action, la tête de Mario Lemina finir sur la barre transversale d’Alban Lafont.

Sur une dernière contre-attaque, Ludovic Blas réalise une superbe passe au point de penalty pour Randal Kolo Muani se retrouvant seul face au but mais qui voit sa frappe s’écraser sur la barre transversale niçoise.

On finit cette première période sur un 0-0

Les nantais peuvent s’en vouloir !

Mettre du jeu sur ce début de seconde période, les nantais se créer encore de nombreuses occasions mais manquent cruellement d’efficacité face au but notamment à la 73e minute, M. Simons voit son tir stoppé sur la ligne par Mario Lemina. Juste après cette action manquée, les niçois n’attendent pas pour partir en contre-attaque et sur un magnifique centre de Melvin Bard côté gauche, Kasper Dolberg, vient dévier le ballon de la poitrine pour inscrire son 3e but de la saison (0-1).

La machine offensive niçoise est enfin lancée, 80e minute, suite à un magnifique une-deux entre Amine Gouiri et le nouvel entrant Andy Delort, celui-ci lui remet le ballon dans les pieds, qui permet au jeune espoir français d’inscrire le second but de la rencontre (0-2).

Les nantais, totalement abattus, ne reviendront pas au score. Fin du match, victoire sur le score de 2-0 pour les hommes de Christophe Galtier.

Grâce à son duo d’attaque Gouiri-Dolberg toujours aussi efficace, les niçois récupèrent la 4e place du classement général tout en gardant leur cage encore une fois inviolée. Quant à eux, les nantais pleins de regrets descendent à la 15e place à 1 point de la zone rouge.

Maxence Mathon

A lire aussi :

Foot/Ligue 1 – Andy Delort, la pierre qui manque à l’édifice ? (17h)

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football