Nous suivre sur

Football

Foot/ Ligue 1 – Nantes enchaîne à domicile face à Clermont

A l’expérience et avec la manière, Nantes a pris le dessus sur Clermont ce samedi après-midi à la Beaujoire (2-1). Auteur d’un bon début de saison, notamment à domicile, les canaris s’invitent provisoirement dans le haut de tableau de la Ligue 1.

Compositions d’équipes :

FC Nantes : Lafont (cap) – Fabio, Pallois, Castelletto, Corchia – Simon, Chirivella, Girotto, Pereira de Sa – Blas, Kolo Muani

Clermont Foot 63 : Desmas – Nsimba, Ogier (cap), Houtondji, Zedadka – Abdul Samed, Gastien – Rashani, Berthomier, Dossou – Bayo

Dans cette rencontre ouverte, rythmée et parfois tendue, Nantes a su prendre le meilleur sur Clermont pour s’offrir une troisième victoire consécutive à domicile. Un résultat plutôt logique au vue de la physionomie de la rencontre. Dominateurs dans le premier acte, les hommes d’Antoine Kombouaré se procurent plusieurs situations, d’abord par l’intermédiaire de Roli Pereira de Sa qui ne cadre pas sa reprise (9è), puis par Fabio qui voit sa tentative dans la surface de réparation malencontreusement contrée par un partenaire (25è). Les clermontois quant-à-eux, voient Mohamed Bayo manquer le cadre (11è) pour leur seule et unique tentative de la première période.

Mais la rencontre prend une autre tournure à la demi-heure de jeu, lorsque Johan Gastien était renvoyé prématurément au vestiaire par l’arbitre de la rencontre pour un geste d’humeur (30è) sur Andrei Girotto. Il n’en fallait pas moins à des nantais désormais en supériorité numérique pour prendre l’avantage. Girotto encore lui, reprenait victorieusement du pied droit, au premier poteau, un coup franc lointain de Sébastien Corchia (1-0, 38è). Mais dans la foulée, les nantais sont à leur tour réduits à dix suite à l’intervention du VAR pour sanctionner d’un nouveau carton rouge un tacle trop engagé de Corchia sur Vital Nsimba (41è). La première mi-temps s’achève alors sous tension avec des échanges musclés en bord de terrain entre les deux entraîneurs et leurs staff respectifs.

Kolo-Muani et Blas en chefs d’orchestre

Au retour des vestiaires, la physionomie de la rencontre va s’inverser et c’est au tour des clermontois de se montrer davantage entreprenants. Des intentions rapidement récompensées par l’égalisation pleine de sang froid de Bayo, déjà auteur de son sixième but cette saison (1-1, 49è). Et alors que les hommes de Pascal Gastien semblaient définitivement prendre l’ascendant sur la rencontre, les locaux placent un contre éclair pour reprendre l’avantage et faire lever la Beaujoire. Bien lancé dans la profondeur par Ludovic Blas, Randal Kolo-Muani se présente face à Arthur Desmas dans un angle fermé. Intelligemment, l’international espoir français préfère trouver son partenaire en retrait, dont le plat du pied finissait sa course au fond des filets (2-1, 61è). Devant au score et relativement peu inquiétés dans la dernière demie-heure, les nantais auraient pu encore aggraver le score si Kolo-Muani (75è) et Moses Simon (82è) avaient converti leurs situations de but.

Qu’importe, avec ce troisième succès de suite à domicile, Nantes confirme son renouveau cette saison et monte provisoirement à la cinquième place du championnat. De son côté, Clermont a manqué l’occasion de confirmer son succès face à Lille le week-end dernier et reste installé dans le ventre mou du championnat, à la quatorzième place.

Clément Lefebvre

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football