Nous suivre sur

Football

Foot/Ligue 1 – Nice confirme en dominant Brest

Les hommes de Christophe Galtier recevaient Brest à l’occasion de la 9ème journée. En cas de victoire à domicile, les Niçois pouvaient prendre la 3e place.

compositions :

Nice : Benitez – Lotomba, Todibo, Dante (cap), Bard – Stengs, Lemina, Rosario, Kamara – Gouiri, Delort

Brest : Bizot – Pierre-Gabriel, Chardonnet (cap), Bain, Duverne – Agoumé – Honorat, Faivre, Belkebia, Cardona – Mounié

Première période :

Monsieur Antonio Nobre siffle le début de la rencontre, et c’est Nice qui domine son adversaire. Bizot réalise la première parade du match devant Andy Delort. Quelques minutes après, Bizot s’emploie une nouvelle fois. Lotomba déborde sur son côté, centre sur Delort qui voit sa tête se diriger vers la lucarne sans compter sur la belle parade de Bizot. Brest se crée sa première situation intéressante à la demi-heure de jeu : Mounié reprend du plat du pied un centre de Honorat. La reprise dévié par Dante échoue à côté du poteau.

A seulement 5 minutes de la fin, Stengs rate l’immanquable. Kamara centre à ras de terre et Stengs manque son plat du pied et propulse le ballon au dessus des cages alors qu’il se trouvait à un mètre du but. Todibo délivre Nice avant la pause : Bard centre dans le paquet, Chardonnet se manque, et Bain se heurte à Bizot. Le ballon revient sur Todibo qui envoie le ballon dans le but vide. 1-0 avant la pause!

Seconde période :

Dès le départ de cette seconde période, les niçois tentent de faire le break au terme d’un mouvement collectif, Amine Gouiri est trouvé à l’entrée de la surface. Il enroule sa frappe mais Bizot s’interpose et permet à Brest de rester en vie. Seulement 10 minutes après le retour des vestiaires, Nice obtient sa deuxième grosse occasion de cette seconde période. Stengs, servit par Delort, pénètre dans la surface avant de piquer son ballon, Bizot est sauvé par sa barre. Les niçois continuent de pousser et parviennent à creuser l’écart. C’est la recrue Melvin Bard qui permet aux Aiglons d’aggraver le score. Il converti d’une tête plongeante le centre d’Amine Gouiri venue de la gauche de la surface. Un quart-d’heure avant la fin Stengs ne parvient pas à trouver le cadre. Dans le temps additionnel, Nice subit et concède un but. Faivre manque sa frappe mais celle-ci se transforme en passe décisive pour Honorat, qui trompe Benitez d’une frappe rasante. Malheureusement Brest ne parvient pas à faire le hold-up et concède la défaite à Nice.

En résumé :

Nice s’impose logiquement dans un match maîtrisé. Les niçois ont eu la possession (70%) mais ont eu un manque de réalisme (2 buts pour 19 frappes). Cette victoire permet aux niçois de s’emparer temporairement de la troisième place et conforte leur bon début de saison. Tandis que Brest, à cause de cette défaite, reste dans la zone rouge.

Theo Marechalle

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football