Nous suivre sur

Football

Foot/Ligue 1 : Nîmes remporte le match de la peur !

Dans le cadre de la 25ème journée de Ligue 1, Lorient reçoit le Nîmes Olympique dans un match haut combien important en vue du maintien. Les Nîmois, derniers affrontent Dijon avant dernier malgré le même nombre de points. Pour ce match de la peur, les deux tacticiens alignent leur équipe type. Plancque aligne un 4-1-4-1 avec Koné en pointe tandis que le coach dijonnais aligne un 4-2-3-1 avec Kamara devant. Malheur au vaincu s’il y en a un !

Dès les premières minutes, Nîmes pose le pied sur le ballon à l’instar des Dijonnais souvent en retard. Les visiteurs se procurent leur première occasion au bout de 5 minutes de jeu : Moussa Koné voit sa frappe repoussée par le gardien Dijonnais. A force de presser, Nîmes se fait prendre en contre à plusieurs reprises mais Baptiste Reynet est imbattable sur sa ligne.  Les occasions se font rares en cette première mi-temps mais Dijon sort petit à petit la tête de l’eau. La reprise de Mama Baldé, en fin de première mi-temps est l’occasion la plus dangereuse pour Dijon mais Reynet est infranchissable.

Nîmes revient avec les mêmes intentions…

Dès le début de la seconde période, Nîmes utilise le même pressing que les 15 premières minutes lors du premier acte. Bien lancé dans la profondeur, Ferhat voit son tir capté par Racioppi. Les deux équipes se rendent coup pour coup. Les Nîmois vont mieux dans cette seconde période à l’image de cette action où Ferhat fixe côté gauche avant de servir Meling qui a fait l’appel derrière lui et qui centre au deuxième poteau mais la tête de Deaux n’inquiète pas Racioppi. Alors que l’on s’approche de la fin du match, Cubas récupère le ballon dans les pieds de Celina, les Crocos partent en contre côté gauche et Deaux parvient à trouver Ripart d’un centre en retrait à mi-hauteur qu’il conclue de l’extérieur du pied droit. 1-0 pour Nîmes !

Nîmes ne lâche pas et va même inscrire un second but par Eliasson : Ripart n’est pas attaqué dans l’axe et peut servir sur un plateau Meling dont l’appel entre deux dijonnais fait mouche, n’ayant plus qu’à servir Eliasson sur sa droite qui marque du pied droit à bout portant. 2-0 pour les Crocodiles ! Journée cauchemardesque pour Dijon qui va même finir à 10 avec le carton rouge de Sammaritano. Sur une nouvelle glissade, côté droit cette fois, il laisse traîner la jambe droite, haute, et fauche Ripart. Carton rouge direct !

Nîmes s’impose dans le match de la peur face à Dijon et se donne le droit de rêver au maintien. Coup dur pour les Dijonnais pour qui ce sera mission difficile…

Théo Gueydan.

A lire aussi,

Foot/Ligue 1 – Lyon se fait surprendre par Montpellier

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football