Nous suivre sur

Football

Foot/Ligue 1 – Troyes peut respirer !

Pour le compte de la 21ème journée de Ligue 1, Montpellier 8ème au classement reçoit Troyes 17ème.

Ce match est l’occasion pour Montpellier de recoller avec les 5 premiers et de rêver d’Europe. Pour Troyes en revanche, c’est l’occasion de respirer un peu et de prendre un peu d’avance sur la zone rouge. Une victoire ce soir leur permettrait d’être à 3 points du 18ème.

Monsieur Stinat donne le coup d’envoi dans le stade de la Mosson.

L’entame de match est timide. Les deux équipes se cherchent et s’analysent. En début de rencontre les Montpelliérains se montrent les plus dangereux. Ils se procurent deux occasions coup sur coup par l’intermédiaire de Jordan Ferri et de Teji Savanier mais le portier Troyens se montre impérial.  Dans les 20 premières minutes il est difficile de dire qu’une des deux équipes a l’ascendant sur l’autre. Le peu d’occasions créées ne sont pas réellement dangereuses. Les deux équipes pêchent souvent dans la dernière passe.  Il semblerait que Troyes ait pris le dessus en matière d’occasions mais encore une fois rien de quoi inquiéter Jonas Omlin.

Monsieur Stinat renvoie les deux équipes aux vestiaires sur le score nul de 0 à 0. Un match tout de même intéressant malgré le manque d’occasions. Les deux équipes se tiennent tête et cela se traduit par une possession de balle équilibrée.

Au retour des vestiaires, Adil Rami est obligé de céder sa place à cause de sa blessure. Il est remplacé par Oualid El Hajjam. D’ailleurs ce dernier se montre vite très dangereux grâce à une frappe lointaine qui oblige le gardien montpelliérain à faire une énorme parade ! Le match commence à se hacher, il y a plus d’intensité. Ce n’est pas du tout illogique car les deux équipes ont besoin de cette victoire pour atteindre les objectifs qu’elles s’étaient fixés. Les deux formations se rendent coups pour coups sans qu’aucune des deux n’arrive à prendre le dessus sur l’autre.

Mais les choses risquent de changer car à la 63ème minute de jeu l’arbitre semble avoir reçu un signal de la VAR sur une faute de Savanier commise plutôt dans l’action.  Après consultation de l’assistance vidéo, l’arbitre décide d’exclure le milieu de Montpellier. Le match gagne encore un peu en intensité notamment du côté de Montpellier qui reçoit 2 cartons jaunes en 2 minutes. 

À la 75ème minute Troyes arrive enfin à faire la différence sur une frappe dans la surface de Xavier Chavalerin, servi par Gerson Rodrigues. Le gardien Montpelliérain n’a rien pu faire face à cette frappe à bout portant. Troyes a plus le contrôle du match et essaye de gérer sa supériorité numérique jusqu’u coup de sifflet final.

Mission réussie pour les hommes d’Irles qui, malgré leur supériorité numérique, ont peiné à se défaire de leur adversaire du jour. D’un point de vue comptable, Troyes respire et gagne 2 places au classement s’éloignant un peu plus de la zone rouge.
Montpellier perd une place et s’éloigne un peu plus de son rêve européen.

Adrien Teyssier

À lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Football

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football