Nous suivre sur

Autres Sujets Foot

Foot/Ligue 2 – Bernard Guignedoux est mort

Le premier buteur de l’histoire du PSG et ancien entraîneur adjoint du VAFC, Bernard Guignedoux, est décédé le 1er janvier à l’âge de 73 ans.

Bernard Guignedoux était un homme multifonction qui a fait de nombreuses études en Ligue 2 au sein du RC Paris. D’abord joueur-étudiant puis professeur-joueur, entraîneur-prof et même entraîneur-kiné, il restera au total 3 ans au sein de ce club. Le Parisien a ensuite passé toute sa vie dans le monde du football. Un véritable passionné qui a marqué l’histoire du football français.

Sa carrière de joueur

Alors qu’il aurait pu passer joueur professionnel, Guignedoux a décidé de continuer ses études. En 1966, il quitte la Ligue 2 pour rejoindre un club amateur : le stade Saingermanois. En parallèle, le parisien effectue des études de prof de sport. Mais en 1970, ce petit club se transforme. « La dernière année, c’était extraordinaire. On monte avec le PSG et moi, j’étais étudiant, je jouais avec l’université, la sélection universitaire. » Il a par ailleurs été le premier à marquer un but pour ce nouveau club du PSG sur un coup franc face à Poitiers le 23 août 1970. « Je ne l’ai découvert que lorsqu’on a fêté le 1500e. Et j’ai reçu un trophée pour ça à l’occasion du 3000e. »

En 1972, Bernard Guignedoux avait rejoint le Paris FC. Il n’y restera que deux saison avant de rejoindre l’ASM. C’est son entraîneur de l’époque qui lui conseilla Monaco. « Je suis parti comme ça. Ça m’a intéressé sur le plan du jeu. Avec Onnis, Dalger, Pastoriz, Petit, c’était un régal. Les conditions de travail n’étaient pas celles d’aujourd’hui. On s’entraînait souvent sur stabilisé. » En 1974, le milieu de terrain rejoint donc Monaco. Avec son nouveau club, il participe à la coupe d’Europe. Guignedoux connaîtra aussi une descente et une remontée en L1. Tout en continuant sa carrière de professeur et des études de kiné, il retrouve finalement le Paris FC en 1977. Il y terminera sa carrière de joueur en 1980 à 33 ans.

Sa carrière d’entraîneur

En 1981, il devient l’entraîneur de l’équipe C du PSG. Il restera au sein du club Parisien jusqu’en 2003 et passera notamment par les postes d’entraîneur des 15 ans nationaux et du Centre de formation. Entre 2003 et 2005, il sera entraîneur-adjoint et recruteur du RC Strasbourg. Pour continuer, il passera 4 ans en tant qu’entraîneur adjoint du Valenciennes FC. Entre 2003 et 2009, Bernard Guignedoux évolue aux côtés d’Antoine Kombouaré.

« Quand Antoine est arrivé, on m’a demandé d’être son tuteur en réserve. Et comme j’avais les diplômes, je l’ai accompagné à Strasbourg et VA. On s’entendait bien, on était dans le dialogue perpétuel. Valenciennes, c’est un truc extraordinaire. On arrive dans des conditions d’entraînement pas faciles, on monte et on progresse chaque année. C’était le bonheur avec une population très accueillante. » Il a d’ailleurs poussé Kombouaré à passer ses diplômes mais ne l’avait pas suivi au PSG en 2009. A cette époque, il avait tout de même rejoins le club de la capitale mais en tant que responsable technique de la section amateur.

Bernard Guignedoux a finalement pris sa retraite en juin 2012. Il est décédé ce vendredi 1er janvier à 73 ans.

Mila AMBROISE

Retrouvez-nous sur :

A lire aussi :

Foot – Toni Kroos fête aujourd’hui ses 31 ans

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Autres Sujets Foot