Nous suivre sur

Football

Foot/Ligue 2 – Le TFC conforte sa place de leader, l’USLD s’enfonce

Une victoire pour lancer sa saison côté Dunkerquois, de l’autre une victoire pour conserver sa place de leader côté toulousain. Voici les enjeux qui nous attendent ce soir au stade Marcel Tribut pour le compte de cette 9e journée de Ligue 2 BKT. 

C’est une grosse semaine qui attend nos deux équipes du soir, elles vont disputer 3 matchs en 6 jours. Seulement 3 jours après une nouvelle défaite (2-0 face à Dijon) l’USL Dunkerque (19e) reçoit un gros morceau, le Toulouse football club (1er). Toujours invaincu depuis le début de saison (6v-2n), les hommes de Philippe Montanier espèrent conforter leur fauteuil de leader à la fin de cette journée.

Suite à la déroute tactique du 4-1-4-1 de vendredi, les bleus et blancs retrouvent leur 5-3-2 de début de saison (Vachoux ; Thiam(c) – Gomis – Vannoye – Dutouit – Brahimi ; Bruneel – Ba – Pierre ; Tchokounte – Rocheteau). Face à eux une équipe toulousaine qui affiche sa 3e formation différente de la saison avec un 4-3-1-2, sorti vainqueur, 4-1´ce week-end face au GF38 (Dupe ; Desler – Rouault – Nicolaisen – Sylla ; Dejaegere(c) – Spierings – Van den Boomen ; Genreau ; Onaiwu – Healey)

Une première mi-temps en dents de scie  

Dans un stade où l’ambiance est glaciale avec des supporters en “grève”, cette première période rime avec agressivités. On assiste à un début de match très fermé entre deux équipes qui paraissent craintives et peu inspirées lors des temps de possession de balle. Elles ne se précipitent pas pour jouer vers l’avant. Du fait du manque de présence tactique dans le jeu, le match est trop souvent interrompu. En cause, beaucoup de duels nécessitant l’intervention de l’arbitre. 

Malgré des dunkerquois cherchant à faire du jeu notamment sur leur côté droit par leur capitaine Demba Thiam et Nicolas Bruneel, l’USLD se fait surprendre dans le seul temps fort du TFC à la demi-heure de jeu. Sur une frappe “Pavardesque” à l’entrée de surface, Mikkel Desler inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs (0-1 – 30′). Grâce à un bloc défensif toulousain en place, les coéquipiers de Maxime Dupe ne sont plus inquiétés et font respecter leur rang de leader sur cette fin de première période. 

Une seconde période au plus méritant

La seconde période démarre comme la première. A. Kherradji doit toujours intervenir pour faire la police.

Il faut attendre l’heure de jeu pour voir des toulousains commencer à jouer plus haut et poser le ballon. Cette prise d’initiative aurait pu être récompensée à la 63′. Sur une offrande côté gauche l’attaquant japonais Ado Onaiwu, auteur d’un très bon début de saison, manque de peu d’inscrire son 6e but en 9 journées. Elle devient payante 5 minutes plus tard sur une erreur de l’ancien gardien du RCL. Bretch Dejaegere ne rate pas l’occasion de mettre ce ballon au fond des filets de Jeremy Vachoux (0-2 – 68′).  

Plus grand chose à se mettre sous la dent après ce but. D’un côté, une nette domination des toulousains et de l’autre des dunkerquois dépassés qui courent après une victoire en championnat depuis 11 matchs. Victoire  méritée 0-2 des hommes de Philippe Montanier. 

Sans forcer, le TFC consolide sa place de leader en enchainant un 9e match sans défaite avant son retour au Stadium lundi face à Caen (11e).
Les Dunkerquois s’enfoncent au 19e rang. Les joueurs de Romain Revelli n’arrivent toujours pas à retrouver leur niveau de jeu du début de saison de l’an passé. 

Note du match : 11/20, on a assisté à un match avec peu d’intensité, sans réelles occasions et une prise de risque plus que limitée.   

Maxence Mathon 

A lire aussi : 

Foot/Ligue 2 – Nimes puni à Paris

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football