Nous suivre sur

Football

Foot/Ligue des champions – Chelsea a l’expérience

Réaliste, Chelsea s’impose (0-4) en Russie face à Krasnodar et en profite pour prendre provisoirement la tête du Groupe E, en attendant le match entre Séville et Rennes (21h).  

3 000 kilomètres, c’est la distance qui sépare les Blues de Chelsea aux Taureaux de Krasnodar. Un match aux allures de piège pour les hommes de Franck Lampard, qui n’ont su faire mieux qu’un résultat nul, pour leur début dans cette nouvelle campagne de Ligue des champions. Après une entame de saison compliquée et de nombreux buts encaissés, Chelsea semble avoir trouvé son homme providentiel, en la personne de Mendy, déjà auteur de 3 clean sheets en 4 matchs. Cependant, les coéquipiers du portier sénégalais restent sur 2 rencontres sans but. A eux donc de trouver le bon équilibre. 

Les russes, de leur côté, se sont inclinés, ce week-end, face au leader du Spartak Moscow, en championnat. Cependant, le point du nul glané sur les bords de la Vilaine peut leur donner de l’espoir dans ce Groupe E. Pour ce match la bande à Moussaiev sera privée de Cabella (Covid) et Wanderson (blessé). Le manager russe opte donc pour un 4-2-3-1 avec Marcus Berg à la pointe de l’attaque. La jeune pépite, Sulemanyov débutera sur le banc. Lampard lui sera privé de Thiago Silva (forfait) et Marcos Alonso (suspendu). Le coach anglais décide de changer ses plans et repasse à 4 derrière. Kanté commencera sur le banc et Ziyech inaugurera sa première titularisation.  

Des Blues malheureux puis chanceux en première   

C’était attendu, c’est maintenant officiel nous sommes reconfinés. Alors que le président de la République, Emmanuel Macron, était affairé à parler aux Français, russes de Krasnodar et Anglais de Chelsea s’affrontaient pour un premier rendez-vous européen, dans une ambiance, elle, éloignée du Covid-19. Dans un stade bien garni, les locaux disputaient leur premier match à domicile dans la plus prestigieuse des compétitions de club. Et c’est timidement que la troupe de Moussaiev démarre son match. 

Peu avant le quart d’heure de jeu, Ziyech s’écroule dans la surface et obtient un penalty. Jorginho, une fois n’est pas coutume, rate sa tentative. Poussés par leur public, les pensionnaires du Krasnodar Stadion réagissent, par l’intermédiaire de Vilhena (19’). Sa frappe aux 25 mètres, déviée, effleure le montant droit de l’ancien gardien rennais. Mal inspiré face à un bloc russe bien en place, les protégés d’Abramovitch, présent au stade, parviennent à trouver la faille (37’). Sur une, frappe pourtant anodine d’Hudson-Odoi, l’héroïque portier des taureaux, face à Rennes, se troue. 0-1 à la mi-temps.  

Krasnodar domine mais Chelsea punit

Au retour des vestiaires, les londoniens sont tous prêts à faire le break. Kovacic déclenche une frappe qui termine sa course au ras du poteau (48’). On croit alors à des Blues plus entreprenants dans le second acte. Mais c’est finalement  Krasnodar qui apparaît avec plus d’intention. Ils multiplient les tentatives sur les buts de Mendy. D’abord par Gazinski (55’) qui voit sa reprise de volée atterrir sur la barre. Puis Berg qui échoue sur le dernier rempart de Chelsea.

Seulement,  voilà, comme souvent, lorsque l’on ne parvient pas à concrétiser ses occasions, la sanction tombe. À quinze minutes de la fin du match, les néophytes de la C1 concèdent un nouveau penalty. Tiré et transformé, cette fois-ci par Werner. 2 minutes, plus tard, Ziyech en profite pour enfoncer le clou et inscrire son premier but sous le maillot des Blues. Pulisic inscrira  même un quatrième but. 0-4 score final. Chelsea grâce à son expérience européenne, a su se montrer plus efficace face à des russes pas récompensés en seconde période.   

La stat :  10  

Pour son dixième match de Ligue des champions, Havertz n’a toujours pas marqué. Un match moyen, une nouvelle fois, de la part du meneur de jeu allemand.

Le moment où tout aurait pu basculer : 

55’ Krasnodar est bien mieux dans la rencontre, ils dominent et obtiennent un corner. Mais Gazinski touche la barre.  Un but qui n’aurait pas été démérité pour les taureaux. On aurait aimé voir la réaction du club anglais, mal en point, si les russes étaient revenus au score. 

La note du match :  8/20 

Le joueur du match :  Mendy  

A 0-1, les Blues ont subi, mais Mendy par sa sérénité et son assurance a su une nouvelle fois garder sa cage inviolée. 4 clean Sheets pour le néo-londonien, le troisième de suite.  

Laurent Lemoine

A lire aussi :

Football/Liga – Plus de sponsoring des sites de paris en Espagne ?

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football