Nous suivre sur

Football

Foot – PL : Première victoire pour Chelsea sous l’ère Tuchel

Grâce à deux très beaux buts de ses défenseurs espagnols, Chelsea retrouve le goût de la victoire en disposant de Burnley, 2 à 0. C’est le premier succès de Thomas Tuchel avec les Blues.

Pour son deuxième match à la tête du club londonien, Tuchel a changé beaucoup de joueurs. Avec un effectif très large, il veut tester les forces en présences au sein de son équipe. Contrairement au match face à Wolverhampton, Werner, Mount ou encore Abraham sont notamment alignés. Rapidement dans ce match, on voit à quel type de rencontre on va assister. Une équipe de Burnley fidèle à elle-même, très regroupée défensivement et qui attend l’adversaire. Quant aux Blues, ils font le jeu et ont le monopole du ballon. L’animation reste assez terne et les occasions pour les locaux se font rares en début de rencontre. En face, à la récupération les Clarets lancent de longs ballons vers leurs eux attaquants pour tenter de faire monter le bloc et s’approcher du but adverse. Cependant, Thiago Silva règne dans les duels et n’offre pas la possibilité à Burnley de conserver ce ballon. Chelsea a donc encore plus la possesion mais n’en profite pas. Jusqu’à la 40e minute. Sur une attaque assez rapide, Hudson-Odoi fixe bien la défense puis décale Azpilicueta sur sa droite. Le capitaine espagnol arrive lancé et trouve un magnifique angle pour placer le ballon dans la lucarne opposée. La situation est débloquée et les Blues, peu inspirés, peuvent être heureux de rentrer aux vestiaires avec l’avantage.

Une seconde période sur le même tempo

On repart sur des bases similaires après la mi-temps. Menés, les hommes de Sean Dyche restent tout de même dans leur plan jeu habituel. Chelsea insiste pour tenter de se mettre à l’abri. Werner, à plusieurs reprises, à l’occasion de le faire mais il ne parvient pas à être assez incisif. On sent le manque de confiance chez la recrue allemande qui n’a plus marqué depuis novembre. C’est ensuite à Hudson Odoi de se procurer de belles opportunités. Sur une nouvelle bonne action de sa part, il frappe sur le montant de Pope. A l’aise dans son rôle de piston droit, le jeune anglais est le joueur le plus convaincant offensivement côté Chelsea. C’est finalement le piston gauche des Blues qui va faire le break. Marcos Alonso, bien servi par Pulisic, vient réaliser un splendide enchainement. Il contrôle de la poitrine puis réalise une incroyable volée qui se loge sous la barre du Nick Pope. Placardé et très peu utilisé par Lampard, l’espagnol retrouve le sourire, à l’image de son équipe. Sans briller, Chelsea s’impose tranquillement 2 à 0 face à une équipe de Burnley qui n’aura rien montré offensivement et devra se battre jusqu’à la fin de la saison pour se sauver en Premier League.

Timothée Coufourier

 

Facebook : https://www.facebook.com/SBMPremierLeague/
Twitter : https://twitter.com/SBM_PL
Instagram : https://www.instagram.com/sbmpremierleague/?hl=fr

A lire aussi :

Football / Premier League : Manchester United ralentit par les Gunners

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football