Nous suivre sur

Football

Foot/ Premier League – Brighton et Everton se neutralisent

Everton se déplace à Brighton en fermeture de la 31ème journée de Premier League. Un match à différents enjeux pour les deux équipes mais primordial pour la suite.

Les Toffes restent sur trois matchs sans victoire et doivent reprendre leur match en avant en Championnat. Toujours à la lutte pour les places Européennes.

Brighton pratique un jeu attrayant mais a certaines difficultés pour engranger des points comme le montre leur dernier match à Old Trafford (2-1). Les Seagulls sont encore six points au-dessus de la zone de relégation mais il est nécessaire pour eux de prendre les points dans le match.

Au niveau des compositions, la grande nouvelle du soir est l’absence de l’attaquant Dominic Calvert-Lewin pour Everton. L’Anglais n’est pas dans l’équipe.

Le milieu de terrain, Andre Gomes, est également blessé à la cuisse. Ben Godfrey et Gylfi Sigurdsson entrent dans le onze et Allan est toujours absent. À noter le banc des remplacements des Toffes, composés de jeunes inexpérimentés à la Premier League.

Les joueurs de Brighton sont inchangés par rapport à la défaite de la semaine dernière contre Manchester United.

Les compositions :

  • Everton : Olsen, Coleman, Holgate, Keane, Mina, Sigurdsson, Digne, James Rodriguez, Godfrey, Davies, Richarlison.
  • Brighton: Sanchez, White, Dunk, Veltman, Gross, Bissouma, Lallana, Trossard, Moder, Welbeck, Maupay.

Le match :

Le début du match est très équilibré avec des phases de possessions de part et d’autre. Everton ne semble pas en confiance et peine à effectuer des enchainements collectifs et à se montrer dangereux. On atteint rapidement la demi-heure de jeu et toujours aucune occasion franche dans le match. Il peut être intéressant de mentionner une reprise de Moder du côté des Seagulls ou une retourné acrobatique de Bissouma juste au-dessus, celle-ci aurait pu être le but de l’année. L’International Malien est l’un des hommes forts de la première période. La suite de la mi-temps propose deux équipes tentant de mettre en danger la défense adverse mais sans réel succès.

Brighton semble monter en pression et prendre le dessus dans le jeu. Néanmoins, le déchet technique important des deux équipes empêche les grosses occasions.

Les joueurs regagnent les vestiaires sur un score de parité au sein d’un match fermé. Les deux équipes vont devoir montrer autre chose pour obtenir la victoire.

Le début de seconde période est plus intéressant, Brighton met en place un jeu plus ambitieux. De nombreux mouvements offensifs sont à signaler. Les actions se multiplient notamment par l’intermédiaire de Neal Maupay. Le rythme redescend cependant à l’heure de jeu. Les deux équipes continuent de se neutraliser et la dernière passe manque toujours à l’appel. Le dernier quart d’heure du match est d’un scénario différent. Les espaces s’ouvrent enfin dans les défenses et des occasions se créent.

Le nouveau rythme est une nouvelle fois initié par Brighton. Les coups de pieds arrêtés ont un rôle important dans ce type de rencontre. Une combinaison sur corner donne lieu à une frappe de Moder notamment. L’ascendant est du côté de Brighton mais il manque la dernière passe. Dunk s’impose de la tête pour une belle parade du gardien Olsen. On peut relever un cafouillage dans la surface des Toffes, sur un corner. Welbeck à l’affut ne parvient pas à ouvrir le score. Lallana tente sa chance aussi en fin de match mais n’accroche pas le cadre.  

On assiste à une réponse des Toffes par l’entrant Iwobi. Sa frappe passe jusqu’à coté, la plus grosse occasion d’Everton à la 90ème minute.

Le match se solde donc sur un match nul et vierge avec des envies de Brighton sans réussites, et avec une absence de jeu du coté d’Everton.

Maxime Crinquette

À lire aussi :

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football