Nous suivre sur

Football

Foot/Premier League – Dernière cauchemardesque pour Norwich !

Norwich (20ème) reçoit Burnley (10ème) à Carrow Road dans le cadre de la 37ème journée de Premier League. Une rencontre sans grands enjeux entre deux formations n’ayant plus rien à gagner. 

Les Canaries reçoivent pour la dernière fois de la saison en Premier League. Officiellement relégué en Championship, Norwich n’a plus rien à perdre et peut sauver l’honneur en s’imposant une dernière fois à la maison. 

Pour Burnley, la situation est quasi similaire. Classés dans le ventre mou du tableau, les Clarets n’ont plus rien à jouer également. En cas de succès, les hommes de Sean Dyche passeront devant Arsenal (9ème). 

Le début de match est très équilibré, les deux équipes s’observent, le rythme est assez faible. Norwich tente des coups sur corners mais la défense adverse s’en sort sans difficultés. La première grosse occasion est pour les Clarets, McNeil s’engouffre vers le but, sa frappe passe juste au-dessus des cages de Tim Krul (16ème minute). Norwich répond quelques secondes plus tard, Nick Pope sauve son équipe sur une belle tête de Ben Godfrey (19ème minute). L’intensité augmente au fil des minutes, la rencontre est de plus en plus plaisante.

Peu après la demi-heure de jeu, Emiliano Buendia commet une faute sur Westwood . L’arbitre de la rencontre expulse l’Argentin après avoir observé les images de la vidéo assistance (35ème minute). Norwich finit la première période à dix ! Burnley en profite, Jay Rodriguez tente sa chance aux abords de la surface, Tim Krul se détend pour sortir le cuir (38ème minute). Dans la foulée, les Clarets manquent de peu d’ouvrir le score. Sur un coup-franc direct de Dwight McNeil, le gardien Hollandais sort un arrêt réflexe de grande classe pour détourner la tentative au-dessus de la transversale (41ème minute).

Dans le temps additionnel, Josip Drmic tacle sauvagement Pieters. Le Suisse est directement expulsé vers la sortie (45+2ème minute). Les Canaries le payeront cher, peu de temps après, Chris Wood ouvre le score sur une beau retourné, le Néo-Zélandais trompe Krul à bout portant (0-1; 45+3ème minute).

La mi-temps est sifflée par l’arbitre, Burnley rentre aux vestiaires avec un but d’avance. Les deux équipes ont joué le jeu malgré le contexte. Norwich n’a pas démérité mais s’est fait punir suite aux deux expulsions de Buendia et Drmic. Les Canaries ont perdu leurs nerfs et devront évoluer à neuf en seconde période. 

La seconde période reprend sur un bon rythme, Burnley met beaucoup d’intensité dès les première secondes. Sur un énième corner, Pieters tente sa chance mais Krul détourne une nouvelle fois la tentative (47ème minute). Quelques minutes plus tard, Rodriguez a aussi l’opportunité de faire trembler les filets mais l’International Hollandais ne laisse rien passer (53ème minute). Les Clarets enchaînent les offensives face à une défense inefficace. Seul Tim Krul semble sortir du lot côté locaux.

Norwich n’arrange pas la situation et offre le match à Burnley. Godfrey, auteur de la seule grosse occasion pour les Canaries en première période, tente de passer le cuir en arrière à son gardien. Les deux hommes ne se comprennent pas, le ballon file au fond des filets du portier de Norwich (0-2; 80ème minute).

Dans la foulée, les locaux tentent de réduire le score. Hernandez s’infiltre vers le but et tente de fusiller Pope. Le Gardien Anglais sauve Burnley grâce à son avant-bras (84ème minute).

Le match se termine sur le score de 0-2 pour Burnley.

Dernière sortie à la maison ratée pour Norwich, un match à l’image de leur saison. Malgré un bon début de rencontre, les hommes de Farke se sont tirés trois balles dans le pied. Avec deux expulsions et un but contre leur camp, les Canaries ont déposé les armes et poursuivent leur série noire avec une neuvième défaite de rang en Premier League. Toujours lanterne rouge, Norwich peut encore sauver l’honneur avec un dernier déplacement très compliqué sur la pelouse de Manchester City lors de la dernière journée. 

Pour Burnley, les trois points sont importants. Bien aidés par leur adversaire, les Clarets passent à la neuvième place en attendant les autres rencontres. Les coéquipiers de Chris Wood devront finir la saison sur une bonne note avec la réception de Brighton. 

Joseph LISIECKI

Championship – Avec Marcelo Bielsa, Leeds est sacré champion !

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football