Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Nous suivre sur

Football

Foot/Premier League – Et Bam !

Grace à un récital de Bamford, Leeds s’impose 0-3 face à Aston Villa qui chute pour la première fois de la saison en championnat. Les Peacoks en profitent pour s’installer provisoirement sur le podium.  

Match historique, pour affiche au sommet dans cet Aston Villa-Leeds. Cela faisait 15 ans que Villans et Peacoks n’avaient pas croisé le fer dans l’élite anglaise. Les hommes de Dean Smith, auteurs d’un début de saison exceptionnel avec 4 victoires en autant de rencontres disputées, ont l’espoir d’enchaîné un cinquième succès de rang et prendre la tête de la Premier League. De leur côté, les Whites restent sur une défaite face aux Wolves. Après un début de saison détonnant sur l’île britannique, les troupes du “loco” Bielsa chercheront à se remettre sur de bons rails, pour se hisser provisoirement sur le podium. Pour se faire, l’entraîneur argentin décide d’aligner le jeune Struijk dans l’entrejeu à la place de Kalvin Phillips, blessé pour les 6 prochaines semaines. Bamford lui, conserve sa place à la pointe de l’attaque. Le coach des locaux peut quant-à lui compter sur son équipe type, placé dans son schéma habituel en 4-2-3-1, avec la recrue Barkley qui sera en charge de mener les offensives des Lions.  

Des occasions, mais beaucoup de maladresse 

On les avait quittés dans la confusion, lors de la 45ème journée de Championship, il y a de ça 18 mois, lorsque Bielsa ordonna à ses joueurs de laisser marquer les Villans. Suite à un geste anti-sportif de son équipe qui avait conduit à l’ouverture du score des siens. Cette fois, c’était dans le cadre de la sixième journée de Premier League que l’’on retrouvait les étonnants outsiders de cette entame d’exercice. Et ce sont les coéquipiers du néo-Peacoks Rodrigo qui rentrent le mieux dans la partie. Les promus dominent avec plus de 60 % de possession de balle. Ils se créent quelques opportunités, mais ne sont pas assez tranchants dans le dernier geste. Les Lions en profitent et pensent ouvrir le score, peu avant la demi-heure de jeu, grâce à Cap’tain Jack, mais son alter-ego, Luke Ayling, vient sauver le ballon sur sa ligne. Le match s’équilibre dans le dernier quart d’heure du premier acte. Les pensionnaires du Villa Park évoluent plus haut sur le terrain mais laissent des espaces dans leur dos. Les Whites en profitent et se créent une énorme opportunité avant la pause, mais Bamford, meilleur buteur du club, manque l’occasion. 0-0 à la mi-temps.  

Le Bamford show  

Au retour des vestiaires, les deux équipes sont survoltées. Grealish, d’abord, se lance dans un rush offensif dont lui seul a le secret. Il part du milieu de terrain élimine toute la défense des Whites, mais bute sur l’ancien lorientais, Meslier. Mings, ensuite, sur le corner échoue à nouveau sur le mètre 97 du portier de Leeds. Les visiteurs réagissent et d’un contre éclair Bamford est à la réception pour ouvrir le score (55’). 12 minutes plus tard, Bamford, encore lui, double la mise d’une superbe frappe en lucarne. Et comme si cela ne suffisait pas, l’attaquant anglais conclut son festival d’un magnifique enchaînement dans la surface. L’équipe du Yorkshire mène 3-0 à un quart d’heure de la fin. Ils ne seront pas rejoints et s’imposent pour la troisième fois de la saison. Leeds dixième avant le début de match monte provisoirement sur le podium. Les Villans concèdent eux leur première défaite de la saison et mettent fin à une série de 8 matchs sans défaite en championnat.  

La stat : 

10, c’est le nombre de points des Whites après 5 journées, un record pour un promu depuis l’instauration de la Premier League en 1992.   

La note du match : 13/20 : un match spectaculaire et équilibré avant l’ouverture du score des hommes de Bielsa.    

L’homme du match : Bamford  

Qui d’autres que lui, un triplé, une activité débordante, des buts de grande classe. Il porte son total à 6 unités cette saison en championnat et fait un bond au classement des buteurs. Masterclass du talentueux joueur de Leeds.  

Expected goals : Aston- Villa-Leeds : 1.50-2.38

Laurent Lemoine

A lire aussi :

Foot / Serie A – Sassuolo revient de loin

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football