Nous suivre sur

Football

Foot / Premier League : Everton s’impose dans la douleur à Wolverhampton !

Everton s’est imposé sur le fil face à Wolverhampton 2-1. Malgré une seconde période compliquée, Keane offre la victoire à son équipe et permet à Everton de rester dans le big four du championnat.

Avant match :

Wolverhampton reçoit Everton pour le compte de la 18 ème journée de Premier League. Everton souhaite se relancer après sa dernière défaite face à West Ham et rester dans le top four de la Premier League. Les Wolves déçoivent un peu cette saison et peinent à confirmer les promesses de la saison précédente.

Les deux coachs s’adaptent à l’enchainement des matchs en effectuant quelques changements dans leur composition. La surprise nous vient de Carlo Ancellotti qui aligne une équipe expérimentale avec l’absence de réel avant-centre. Tosun et Richarlison sont sur le banc tandis que Calbert-Lewin est toujours absent.

Les compositions :

Wolves : 4-3-3: Patricio, Semedo, Coady, Saiss, Ait Nouri, Dendoncker, Neves, Moutinho, Gibbs-White, Silva, Neto

Everton: 4-4-2 : Pickford – Keane, Mina, Holgate, Godfrey, Digne – Doucoure, Davies – Iwobi, Rodriguez, Sigurdson

 

Le match:

Le match part sur les chapeaux de roues avec un ouverture du score dès la 6 ème minute par Iwobi. James Rodriguez change le jeu pour Lucas Digne qui remise sur l’international nigérien qui enchaine et marque son 1er but de l’année. (1-0). Le match est parti sur un rythme soutenu et cette ouverture ne calme pas les ardeurs des deux équipes qui se rendent coup pour coup. À noter le très bon début de match de James Rodriguez, très présent dans la construction du jeu. Les Wolves ne lâchent pas et continuent de se montrer entreprenants. Les efforts des coéquipiers de Moutinho sont récompensés dès la 14 ème minute.

Ait Nouri suite à un corner déborde et dépose son centre parfaitement pour Neves seul au second poteau qui égalise. (1-1). Les Wolves ne s’arrêtent pas là et obligent Pickford à s’employer sur une frappe de Morgan Gibbs-White. Patricio assure lui aussi sur la frappe de Iwobi suite à un une-deux avec James.  Le rythme retombe à partir de la demi-heure de jeu et ce jusqu’à la mi-temps.

Tout reste à faire pour les deux équipes sur cette seconde période qui s’annonce prometteuse.

La seconde période début sur un bon rythme, les Wolves ont l’air d’être revenu avec des intentions pour la suite de ce match. Ces intentons sont finalement rapidement éteintes car un  faux  rythme s’installe. Le match se dispute beaucoup au milieu de terrain avec beaucoup de duels et de blessures notamment celle de Neto qui arrête le jeu quelques minutes.  Les coaches commencent à s’agacer de la prestation de leurs joueurs. André Gomes rentre notamment à la place de Davies à l’heure de jeu pour apporter de la qualité technique au milieu, Everton n’a toujours pas tiré en seconde période ce qui révèle bien les difficultés offensives des Toffes. On arrive à l’heure de jeu et toujours aucune occasion franche en seconde période. C’est le moment choisi par Carlo Ancelotti pour lancer son arme Richarlison.

Mais c’est surtout le moment choisi par Michael Keane pour s’imposer dans les airs sur un centre de André Gomes et donner l’avantage à son équipe. (2-1).Ce n’est pas forcément un grand Everton mais ce but leur permet de passer devant. Les Toffes vont devoir tenir ce résultat n’étant pas dans un grand soir. L’équipe de Nuno Espírito Santo tente de se montrer dangereuse mais peine à la construction du jeu. Il faut attendre la 82 ème minute et une récupération haute des Wolves pour voir Neto être incisif. La plus grosse occasion nous vient d’un coup franc direct par Neves qui frappe fort coté ouvert. Sa frappe passe juste au-dessus. Wolverhampton pousse dans les dernières minutes et tente le tout pour le tout. Cependant Everton va rester solide jusque la fin du match.

 

Les Toffees s’imposent sur la pelouse de Wolverhampton et confirment leur place dans le top four de la Premier League.

Maxime Crinquette

À lire aussi :

Foot/PremierLeague – Sheffield United renoue avec la victoire

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football