Nous suivre sur

Football

Foot/Premier League : Manchester United humilie Southampton

Rapidement réduits à dix, les Saints se sont lourdement inclinés (9-0) sur la pelouse de Manchester United. Les Red Devils reviennent provisoirement à égalité de points avec leur voisin, Manchester City.

 

Pour le compte de la 22e journée de Premier League, Manchester United recevait Southampton, à la peine depuis plusieurs matches. Pourtant auteurs d’un début de saison incroyable, les Saints pointent désormais à la 12e place du classement. Ce soir, face aux hommes d’Ole Gunnar Solskjaer, Southampton a lourdement chuté (9-0). Pour retrouver trace d’un tel succès des Red Devils en Premier League, il fallait remonter 26 ans en arrière. Impressionnant.

 

Première ratée pour Jankewitz

 

Titularisé pour la première fois avec Southampton, Alexandre Jankewitz ne va pas connaître la première qu’il espérait. Après seulement deux minutes de jeu, le Suisse commet une grosse faute sur McTominay. La sentence est sans appel. Le joueur de 19 ans est exclu pour sa première titularisation en Premier League. L’exclusion du milieu des Saints va simplifier le match de leurs adversaires. Désireux de retrouver le chemin de la victoire, les Red Devils ne tardent pas à prendre les devants. Wan-Bissaka, Rashford et Cavani permettent à Manchester United de prendre le large. Entre temps, Bednarek a inscrit un but contre son camp. Sur le score sans appel de 4-0, les deux équipes rejoignent les vestiaires.

 

Au terme d’une première période marquée par l’exclusion prématurée de Jankewitz, les Red Devils mènent largement face à une équipe de Southampton privée de ballons. Avec 74% de possession de balle, les locaux déroulent leur jeu et filent tout droit vers un large succès.

 

Manchester United déroule

 

En pleine confiance, Manchester United multiplie les passes et se procure quelques occasion dangereuses en début de seconde mi-temps. Avec l’entrée simultanée d’Anthony Martial et Donny van de Beek, Pogba et ses coéquipiers varient leurs attaques et posent de nombreux problèmes à la défense des Saints. En infériorité numérique, les visiteurs ne baissent tout de même pas les bras. Che Adams va même inscrire un but peu après la reprise. Malheureusement, l’attaquant anglais se voit refuser son but pour un hors-jeu après consultation de la VAR.

 

À la 61e minute, Daniel James fait son entrée à la place de Marcus Rashford. N’ayant pas joué depuis près d’un mois, le Gallois retrouve le terrain après avoir passé plusieurs matches sur le banc des remplaçants. Peu de temps après, c’est un autre entrant qui va s’illustrer. Bien servi par Bruno Fernandes, Martial ajuste McCarthy pour donner cinq buts d’avance aux siens. Et ce n’est pas fini. La défense des Saints prend l’eau. Scott McTominay inscrit le sixième but du match et enfonce encore un peu plus Southampton. Impuissants, les Saints subissent, les unes après les autres, les attaques des Mancuniens.

 

Le cauchemar n’est pas fini. Après avoir inscrit un but contre son camp en première période, Bednarek comment un acte d’anti-jeu sur Anthony Martial. Sur cette action, le défenseur est exclu. Les Saints vont évoluer à 9 pendant les cinq dernières minutes du match. De plus, après consultation de la VAR, l’arbitre désigne le point de penalty. Une aubaine pour Bruno Fernandes qui prend McCarthy à contre-pied. 7-0. Jamais rassasiés, les Mancuniens vont même inscrire deux buts supplémentaires par l’intermédiaire d’Anthony Martial et Daniel James. Entré à la mi-temps le Français inscrit un doublé.

 

Grâce à un succès historique, les Red Devils, bien aidés par les exclusions de Jankewitz et Bednarek, signent un succès écrasant face à Southampton. 

 

Nathan Chouzy

 

À lire aussi :

 

Foot/Premier League – Sheffield terrasse West Brom ! 

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football