Nous suivre sur

Football

Foot/Premier League : Manchester United, timide vainqueur

Manchester United reçoit West Bromwich, qui n’a toujours pas gagné en Premier League cette saison. L’occasion pour les Red Devils de signer un premier succès à domicile ?

 

En ce samedi soir, les Baggies se rendent à Old Trafford en affichant un triste bilan (5D-3N) en ce début de saison. 18ème, West Bromwich peut sortir de la zone de relégation en cas de victoire face aux mancuniens. Quant à eux, les Red Devils se présentent sans Pogba ni Greenwood. À la pointe de l’attaque, Anthony Martial est préféré à Edinson Cavani, qui débute sur le banc des remplaçants.

 

Manchester United mal récompensé

 

Les hommes d’Ole Gunnar Solskjaer débutent parfaitement un match qui peut leur permettre de repasser dans la première partie de tableau. Anthony Martial provoque un premier coup-franc dès la première minute de jeu. Un coup de pied arrêté botté par le portugais Bruno Fernandes. Celui-ci dépose le cuir sur la tête du français, tout proche de tromper Johnstone. Malgré un pressing timide, West Bromwich tient Manchester United en échec en ce début de match. Pour autant, les Baggies semblent au bord de la rupture mais bénéficient des erreurs techniques des mancuniens pour se donner de l’air.

Au quart d’heure de jeu, Anthony Martial est à la finition d’une magnifique combinaison entre Rashford et Fernandes. Une nouvelle fois, l’international français bute sur le portier des Baggies. La malédiction du français semble se poursuivre. Lors de la trêve internationale, face au Portugal, l’attaquant avait été plusieurs fois malheureux face au but. Malgré cela, il est le joueur le plus remuant sur le terrain ce soir, apportant de nombreuses solutions aux milieux mancuniens.

Nous approchons la fin de la première période et Manchester United en profite pour augmenter le rythme. Dépassés, les Baggies ne respirent plus. Plusieurs fois, Rashford et ses coéquipiers manquent d’ouvrir le score. Sur le score de 0-0, l’arbitre finit par renvoyer les deux équipes aux vestiaires après une minute de temps additionnel. West Bromwich peut souffler et les joueurs devront revenir avec d’autres intentions s’ils veulent prétendre créer l’exploit.

 

United, timide vainqueur

 

Au retour des vestiaires, West Bromwich semble prêt à déjouer les plans des mancuniens. Gallagher est à deux doigts de provoquer un penalty, mais la VAR en décide autrement. Après visionnage des images, l’arbitre décide de ne pas accorder de penalty. Et c’est les Red Devils qui vont profiter d’une erreur de la défense des Baggies. Dix minutes après la reprise, Bruno Fernandes frappe le penalty, arrêté par Johnstone. Mais, une nouvelle fois, l’arbitre semble avoir son mot à dire. Johnstone, largement avancé au départ du ballon, est coupable d’une erreur qui permet au portugais de retirer le penalty. Bruno Fernandes change de côté et transforme facilement ce dernier.

Malgré un début de seconde période poussif, Manchester United prend l’avantage. Sans idées jusque là, les Baggies réagissent et vont se procurer la plus belle occasion de la partie par l’intermédiaire de Callum Robinson. Fraîchement entré en jeu, l’irlandais envoie une somptueuse frappe enroulée sur la barre transversale de David De Gea. Les mancuniens peuvent souffler.

Auteur d’une prestation moyenne mais tout de même maîtrisée, Manchester United s’impose au terme d’un match ouvert. Ouvert mais rempli d’imprécisions qui auront gâchée la prestation des deux équipes. Les hommes d’Ole Gunnar Solskjaer remontent à la 9ème place tandis que les Baggies restent bloqués à une inquiétante 18ème place. Lors de la prochaine journée, West Bromwich recevra la lanterne rouge, Sheffield United. Les mancuniens, eux, se déplaceront à Southampton, 5ème du classement de Premier League.

 

Nathan Chouzy

 

À lire aussi :

 

Football/Premier League : Tottenham s’empare de la première place

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football