Nous suivre sur

Football

Foot/Serie A : Paulo Dybala sauveur de la Juventus Turin !

L’un des chocs du football italien est de retour ce soir pour clôturer cette 9ème journée de Serie A. L’Inter Milan reçoit sur sa pelouse la Juventus entrainée par Massimiliamo Allegri. Les Interistes, toujours invaincus en championnat, vont tout faire pour ralentir la bonne dynamique de la Juventus qui reste sur 8 matches sans défaite toutes compétitons confondues.

Les compositions d’équipes :

Inter Milan (3-5-2) : Handanovic ; Skriniar, de Vrij, Bastoni ; Darmian, Barella, Brozovic, Calhanoglu, Perisic ; Martinez, Dzeko

Juventus (4-4-2) : Szczesny ; Danilo, Bonucci, Chieillini, Alex Sandro ; Cuadrado, Locatelli, McKennie, Bernadeschi ; Morata, Kulusevski

La Juventus se crée la première grosse opportunité de ce match (7’) avec une superbe frappe de Morata à 16 mètres du but de Handanovic qui oblige le gardien à se détendre pour repousser le ballon. Le match démarre avec une grosse intensité avec deux équipes qui se rendent coup pour coup.

A la 14ème minute, un premier tournant dans la partie quand Federico Bernadeschi est touché à l’épaule après un contact avec Matteo Darmian. Après quelques minutes d’arrêt de jeu, les joueurs de l’Inter Milan repartent de la plus belle des façons en inscrivant un but. Une frappe aux abords de la surface est repoussée par Szczesny mais Edin Dzeko, attentif, se retrouve seul face au but et conclut une action superbement menée par les Milanais. A vitesse réelle, l’attaquant semblait hors-jeu mais, après visionnage de la VAR, l’arbitre valide ce but : 1-0 pour les Nerazzurri (17’). Dans la foulée Federico Bernadeschi sort sur blessure, remplacé par Rodrigo Bentancur.

Malgré des phases de possessions intéressantes pour les Bianconneri, ils leur manquent souvent le dernier geste pour que les joueurs de Simone Inzaghi soient mis en danger. Un peu plus d’application de la part de la Vieille Dame leur permettrait peut-être de revenir au score.

Les 20 premières minutes de la seconde période sont dures pour les 22 acteurs, le jeu se fait au milieu de terrain et les espaces sont difficilement trouvés. Massimiliamo Allegri procède donc à deux changements offensifs (65’) pour redynamiser le match qui est malgré tout maitrisé par l’Inter Milan. Paulo Dybala et Federico Chiesa remplacent respectivement Juan Cuadrado et Dejan Kulusevski et se manifestent d’emblée en étant percutant et dangereux. Ils paraissent constituer la solution pour faire revenir au score leur équipe dans cette fin de match.

Ces choix tactiques portent leurs fruits et la Juventus obtient un penalty (89’). Dumfries entrée en jeu 20 minutes auparavant donne un coup à Alex Sandro à la limite de la zone de réparation. Paulo Dybala prend l’initiative de le tirer et avec beaucoup de sang froid l’Argentin trompe le gardien slovène.

Ce choc se finit sur un score de parité (1-1), un résultat qui n’arrange aucune des deux équipes qui laissent filer des points au classement.

Brera Loan

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football