Nous suivre sur

Football

Football/Premier League : Everton s’impose difficilement à Leeds

Les Peacocks reçoivent Everton pour le compte de la 22ème journée de Premier League.

Les compositions

Leeds United (4-1-4-1)

I. Meslier – L. Ayling, P. Struijk, L. Cooper, E. Alioski – K. Philips – Raphael, M. Klich, S. Dallas, J. Harrison – P. Bamford

Marcelo Bielsa

Everton (4-2-3-1)

R. Olsen – L. Digne, B. Godfrey, Y. Mina, M. Holgate – A. Gomes, A. Doucouré – Richarlison, G. Sigurosson, A. Iwobi – D. Calvert-Lewin

Carlo Ancelotti

 

Sigurdsson refroidit les Peacocks d’entrée

C’est au bout de 9 minutes de jeu seulement que Sigurdsson ouvre le score. Lucas Digne fait la différence sur le côté gauche et centre dans une zone parfaite. L’Islandais arrive parfaitement lancé et parvient à couper la trajectoire du centre pour tromper Meslier. Ce but intervient tôt mais ne surprend pas. Les Toffees font une entame de match très sérieuse. Ils mettent beaucoup de rythme et d’intensité dès le début pour tuer le match. Les hommes de Bielsa, toujours très offensifs, parviennent à se montrer dangereux mais laissent beaucoup d’espace à Calvert-Lewin et ses coéquipiers.

On sent tout de même que les hommes d’Ancelotti sont friables. Alioski se montre même très dangereux à la 19 ème minute sur une frappe hors de la surface. Elle est sauvée de justesse par Olsen. Depuis la fin du premier quart d’heure, ce sont les Peacocks qui se ruent vers le but et prennent le contrôle du jeu. Les joueurs d’Everton peuvent remercier leur gardien qui multiplie les arrêts décisifs et permet à son équipe de maintenir l’avantage au score.

 

Calvert-Lewin double la mise avant le retour au vestiaire

Les Toffees font preuve d’un réalisme sans faille dans cette première période. C’est sur le premier corner accordé à Everton que le numéro 9 anglais place sa tête. C’est à nouveau Sigurdsson qui fait parler de lui. Il est cette fois à l’origine du but en frappant le corner côté gauche. Avec seulement 38 % de possession, 135 passes réussies, 3 occasions et 4 tirs cadrés, les Toffees rentrent aux vestiaires avec deux buts d’avance. Quelle leçon de réalisme de la part des hommes d’Ancelotti. C’est impressionnant.

 

Raphinha réduit l’écart

Très tôt après le retour des vestiaires, à la 48ème minute, Raphinha redonne espoir aux Peacocks. C’est sur une énorme erreur défensive que Hoolgate perd le ballon après de multiple touches de balle hasardeuses. Le milieu droit ne prend aucun risque et frappe directement de l’extérieur du pied. Olsen est battu, il ne peut rien faire. On voit que les hommes de Bielsa sont revenus sur le terrain avec la rage de gagner. Les joueurs mettent une grosse intensité dans les courses et font beaucoup d’efforts offensifs. A la 62ème minute, Everton évite miraculeusement le deuxième but. C’est à nouveau Olsen qui effectue trois arrêts réflexes à la suite.

Les Toffees auront finalement tenu le but d’écart jusqu’au bout. Ils s’imposent et se hissent à la 5ème place.

Adrien Sidhom

A lire aussi

Football/Premier League – Hakimi bientôt parachuté en Premier League ?

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football