Nous suivre sur

Football

Football / Premier League: Tops / Flops de la 5ème journée

Entre un derby de la Mersey truqué par la VAR, Aston Villa encore et toujours invaincu et une dominance de match nul (6), on en a eu des surprises lors de cette 5ème journée de Premier League. Tops / flops de ce week end qui s’achève !

Les Tops

Werner retrouve des couleurs

Recrue phare des Blues cet été, Werner était attendu outre-Manche comme la machine à buts qu’il fallait à Chelsea. Positionné sur la gauche de l’attaque depuis le début de la saison, le jeune allemand de 24 ans n’avait pas encore marqué en Premier League.

En manque de réussite tout comme son équipe en ce début de saison, l’ancien de Leipzig a retrouvé le chemin du but. Repositionné à la pointe de l’attaque dans un 4-2-3-1 et soutenu par Mount, Pulisic et Havertz, Timo Werner inscrit 2 buts et une passe décisive pour son équipe.

Et quels buts ! Deux buts arrivés rapidement dans la partie (15ème et 28ème minute) où il a une nouvelle fois montré l’ampleur de son talent à son poste préférentiel. Même si le résultat n’est pas celui espéré (on va en reparler), l’attaque de Chelsea portée par Werner commence à se créer des automatismes et a probablement lancé sa saison.

A voir lors des prochaines rencontres, on compte sur toi Lampard !

Aston Villa sur un nuage

Invaincu et sans faute sur les 4 premiers matchs de la saison, bourreau des Reds (7-2) lors d’une rencontre historique, 2ème de Premier League. Qui aurait cru qu’Aston Villa serait rattaché à cette phrase ? Personne, ni même les « hardcore fans » du club de Birmingham. A un point de la relégation la saison dernière, les Villans menés par le magnifique Jack Grealish sont incontestablement la surprise de ce début de saison.

Métamorphosé en ce début d’exercice, les hommes de Smith viennent à bout d’une solide équipe de Leicester (0-1). Victoire laborieuse sur un but magnifique de Ross Barkley dans le temps additionnel, les Villans restent sur 4 victoires en 4 matchs. La dernière fois qu’Aston Villa a enregistré ce genre de performance remonte à la saison 1930-31, 90 ans en arrière !

 Le duo Son – Kane dans la légende

Sous les ordres de Mourinho, les deux hommes se trouvent les yeux fermés. 15 buts ont été inscrits par Tottenham cette saison, Son est à la finition de 7 d’entre eux. Co meilleur buteur de Premier League, le sud-coréen est en grande forme sur ce début de saison. Son coéquipier anglais se place juste derrière avec 5 réalisations mais surtout avec 7 passes décisives, ce qui le place largement à la place de meilleur du championnat. Ils ont encore frappé ce week end, 16 minutes après l’engagement, Son avait déjà inscrit 1 but et Kane 2 avec une passe décisive en bonus.

Inarrêtable, le duo des Spurs impliqué sur la quasi-totalité des buts de l’équipe participent grandement à la réussite (instable) de Tottenham. Depuis l’arrivée de Son dans la capitale anglaise en 2015, les deux attaquants parlent le même football ce qui les fait entrer dans l’histoire de la Premier League. Ils sont désormais à la 4ème place du classement des duos les plus prolifiques derrière de grands noms comme Drogba-Lampard ou Henry-Pirès.

Citation de la semaine :

« Pickford l’a tué ! » Jurgen Klopp (interview d’après match).

Les flops

Kepa et sa défense encore une fois dans la tourmente

Coutumier du fait, Kepa a encore fait parler de lui ce week-end lors du match face à Southampton. Autant sur le premier but des Saints, c’est la défense de Chelsea qui est à pointer du doigt pour leur manque d’organisation. Autant sur le second, tout le monde est en faute. Zouma adresse une très mauvaise passe en retrait pour son gardien qui rate la balle du pied et par la même occasion manque de peu de provoquer un pénalty sur Adams. Christensen essaye désespérément d’envoyer le ballon en corner mais il revient sur le poteau puis dans les pieds de Adams qui l’envoie au fond des filets.

But gag qui s’ajoute à la longue liste des erreurs de Kepa menant à un but. Arrivé en 2018, il n’a jamais fait l’unanimité. Très irrégulier, il n’est pas non plus aidé par sa défense. Encore un résultat décevant pour les Blues (3-3 face à Southampton) malgré le très bon match offensif de Werner.

9 buts encaissés sur les 5 premiers matchs, pas affreux mais pas glorieux non plus pour une équipe qui vise les plus hautes places du classement. Avec les renforts d’Edouard Mendy au poste de gardien, de Thiago Silva et Ben Chilwell en défense cet été, nul doute que leur efficacité défensive ne devrait qu’accroitre au fil du temps.

Pickford entre exploit et attentat

Le derby de la Mersey a tenu toutes ses promesses autant sur le score que sur la dramaturgie.

La performance de Jordan Pickford, portier d’Everton, lors du derby de la Mersey est plus qu’honorable. A part quelques erreurs, il a enchainé plusieurs arrêts de grande classe.

Mais c’est sa sortie honteuse sur Van Dijk qui lui vaut sa place dans les flops.

Les Reds mènent rapidement à Goodison Park. A la 6ème minute sur un ballon haut de Fabihno pour Van Dijk, le gardien anglais plonge les deux pieds en avant dangereusement sur le défenseur des reds. Il touche de plein fouet le genou de Van Dijk que l’on voit tourner à l’image. Le soldat défensif de Klopp semble blessé et se relève avec difficulté, lui qui n’a pas raté une minute de Premier League depuis janvier 2018.

Les regards se tournent donc vers Pickford auteur de cet « attentat » (ligaments croisés du genou droit et 5-7 mois d’arrêt pour Van Dijk). Tout le monde se dit qu’il va être expulsé et que l’arbitre va siffler pénalty. Verdict de l’arbitre : ni l’un, ni l’autre. Le défenseur hollandais serait hors-jeu. Pickford et son équipe s’en sortent miraculeusement bien alors que le gardien anglais vient de tacler honteusement et de blesser un joueur pour le reste de la saison. Tout cela pour un hors-jeu au millimètre près.

Le but de la semaine

Le but de la semaine est celui de Manuel Lanzini (West Ham) lors du match Tottenham – West Ham. Frappe de 20 mètres somptueuse pleine lucarne qui arrache le match nul dans le temps additionnel. Preuve en image :

Antoine Lheureux

À lire aussi :

Le brunch de la Premier League

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football