Nous suivre sur

Football

Football / Premier League : Victoire timide de Crystal Palace face à Wolverhampton

Pour le compte de la 21 ème journée de Premier League Crystal Palace accueillait Wolverhampton au Selhurst Park. Deux équipes de milieux de tableau qui se suivent, Wolverhampton 13 ème reste sur 7 matchs sans succès. Palace eux 14 ème, renoue avec la victoire face aux Wolves après deux revers d’affilés.

Compositions :

Crystal Palace 4-2-3-1 Roy Hodgson

Guiata – Clyne – Kouyaté – Dann – Van Aanholt – Milivojevic – Mccarthy – Ayew – Eze – Zaha – Batshuayi

Wolverhampton 3-4-2-1 Nuno Esposito Santo

Patricio – Boly – Coady – Kilman – Semedo – Hoever – Dendoncker – Moutinho – Podence – Neto – William José

 

Une première mi-temps passive

Deux formations en quête de points précieux se rencontrent dans la banlieue sud de Londres. A l’entame du match c’est les Wolves qui contrôlent le match sans vraiment se projeter vers l’avant. De leur côté les Eagles subissent la possession stérile de leur adversaire. Dès la huitième minute, c’est Zaha qui alerte une première fois le but de Rui Patricio avec une frappe facilement capter par le portier portugais. L’attaquant ivoirien est bien le seul à créer de l’espace pour les Eagles, s’appuyant à plusieurs reprises sur Batshuayi. Les deux équipes peinent à trouver des espaces concrets, Wolverhampton bute sur un bloc solide des Eagles qui pressent assez haut. Un pressing qui leur permet de récupérer de nombreux ballons pour se projeter vers l’avant. Malgré de bonnes tentatives notamment grâce au duo Eze – Zaha les hommes de Roy Hodgson commettent de nombreux déchets, à l’image de Batshuayi qui manque de donner l’avantage à son équipe peu après la demi-heure de jeu. Après un débordement de Van Aanholt, l’arrière gauche centre en retrait pour Clyne qui voit son tir contré. Le ballon qui revient sur le buteur des Eagles qui dévisse sa frappe pourtant en position préférentielle. C’est la première vraie occasion du match. Une première mi-temps qui en restera sur un score vierge.

Score à la mi-temps : 0-0

 

Les Eagles assurent le minimum

Un début de seconde période qui démarre sur les mêmes bases que la première. Il y a beaucoup de déchets côté Eagles qui continuent de presser haut des Wolves qui proposent peu de jeu. A l’inverse de la première période on retrouve un Wilfried Zaha hors de son match et peu impactant offensivement. Frustré par les décisions arbitrales il gâche certaines actions préférant jouer sa carte personnelle. Il faut attendre la 50ème minute pour assister à la première action dangereuse des Wolves. William José reprend en demi-volée un centre de Podence qui est repoussé par le portier des Eagles. Malgré un réveil soudain des Wolves c’est Crystal Palace qui ouvre le score à l’heure de jeu. Après un bon enchainement collectif, Ayew trouve Eze dans l’axe qui se libère du marquage pour fusiller Rui Patricio. Eberechi Eze s’affirme cette saison devenant un joueur essentiel de l’animation offensive des Eagles. Un but marqué sur le premier tir cadré de Crystal Palace.

L’ouverture du score libère le match, les Wolves se mettent à l’attaque et poussent pour égaliser. Très haut dans la moitié de terrain adverse, Wolverhampton s’expose aux contre-attaques. Grâce à sa vitesse, Zaha fait la différence et se retrouve en situation de 2 contre 2. Malgré un bon espace trouvé, l’ivoirien bute sur la transversale des cages de Rui Patricio. Mis à part une bonne tête de William José capté par Guaita, aucune des deux équipes ne met en danger l’autre et le score en reste là. Les Eagles repartent avec 3 points importants.

Score final : 1-0

Courte victoire des Eagles à domicile face à une formation de Wolverhampton sans réponse offensive.

 

Antoine Lheureux

 

À lire aussi :

Foot / Premier League : Tuchel, le bon successeur de Lampard ?

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football