Nous suivre sur

Bundesliga

Francfort rejoint le final four

Le dernier quart de finale de DFB-Pokal, ce soir oppose l’Eintracht Francfort au Werder Brême. Qui de ces deux formations rejoindra les demi-finales. Le Werder tout d’abord a réalisé l’exploit en 8ème de sortir le Borussia Dortmund 3-2, mais patauge en championnat avec 5 défaites consécutives, il pointe à la 17ème place en Bundesliga. Francfort de son côté avait éliminé Leipzig en huitième en dominant 3-1. Mais en championnat ce n’est pas la même cadence, les hommes d’Adi Hütter sont sur 2 défaites consécutives et pointent à une pauvre 12ème place, loin des objectifs fixés en début de saison. Cette coupe d’Allemagne est donc un moyen pour les deux équipes de relancer la machine et de sauver leur saison.

La première demi-heure est clairement sous domination des die Adler (les Aigles), qui provoquent les meilleures occasions, sans réussite le score reste nul et vierge et le Werder subit beaucoup. Kevin Trapp est assez tranquille dans sa cage, mais les verts et blancs vont sortir la tête de l’eau et aller de l’avant. Les Die Werderaner vont provoquer deux occasions que le portier de l’Eintracht repousse. On rentre alors dans le temps additionnel, Francfort est à l’attaque, Ludwig Augustinsson déstabilise l’attaquant des aigles, Felix Zwayer ne bronche pas. Ce dernier est alors appelé par la VAR… Après 3 longues minutes ou la CommerzbankArena retient son souffle, le petit point blanc est désigné. Penalty que va facilement transformer André Silva. Le milanais va mettre le cuir hors de portée de Jiri Pavlenka.

Les deux formations rentrent aux vestiaires avec un avantage de 1 but pour les locaux.

En seconde période les hommes de Florian Kohfeldt reviennent avec de meilleures intentions. Le Werder n’a plus rien à perdre, mais les verts s’exposent à des contres dus aux grands espaces dans leur dos. Filip Kostic en profite, après une perte de balle au milieu, le serbe profite du boulevard devant lui et adresse un centre pour Daichi Kamada seul au second poteau. L’international japonais fait le break à 30 minutes du terme. Entre les banderoles à l’encontre de Dietmar Hopp on peut voir les supporters des aigles exulter. Les visages des joueurs de Florian Kohfeldt sont fermés, ils savent que le match est sans doute joué. Francfort va continuer à jouer par coup et est très proche de tripler la mise, cependant Pavlenka se dresse sur le chemin. Le portier tchèque n’a réalisé qu’un seul clean sheet cette saison, preuve de la faiblesse défensive du Werder Brême cette année, pire défense de Bundesliga avec 53 buts encaissés. Malgré des assauts répétés sur le but de Kevin Trapp les visiteurs n’y arriveront pas et le score ne bougera plus. Tout ne sera pas rose pour Francfort Filip, Kostic se fait exclure après une semelle inutile sur Ömer Toprak, qui sortira sur civière. On espère que ce n’est pas trop grave pour le turc. Rouge logique qui lui fera rater les demi-finales.

C’est une qualification logique ce soir pour l’Eintracht, le vainqueur de l’édition 2018 rejoindra le Bayern Munich, le Bayer Leverkusen et la surprise Sarrebruck. Pour le Werder c’est une défaite qui fait mal. Déjà mal en point en championnat, ce match était une occasion pour eux de se relancer. Maintenant il faut concentrer ses efforts sur le maintien.

 

Hanini Nathan

à lire aussi: Le Bayern Munich est toujours solide

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Bundesliga