Nous suivre sur

Breaking News

Giro : Jan Tratnik remporte la 16e étape, Almeida toujours en rose

Parti dans une échappée fleuve, Jan Tratnik (Bahrain-McLaren) a remporté ce mardi la 16e étape du Giro. Le Slovène s’est imposé en solitaire après une ultime banderille dans la bosse finale. Offensif, mais peu récompensé de son panache habituel, Joao Almeida portera mercredi le rose pour une 14e jour consécutif.

Cette 16e étape entre Udine et San Daniele del Friuli est celle de tous les dangers. Certes non classée comme montagneuse, l’étape du jour, longue de 229 kilomètres et aux faux airs de classique, présente de nombreuses difficultés tout au long de son parcours. Le final sera quant à lui disputé sur un circuit lors duquel les coureurs devront escalader à trois reprises le Monte di Ragogna. 58 points sont à prendre au maximum sur cette étape.

Giovanni Visconti (Vini Zabu-KTM) et Ruben Guerreiro (Education First), respectivement premier et deuxième du classement du meilleur grimpeur, se sont logiquement hissés dans une échappée très fournie. Pas moins de 28 coureurs se sont retrouvés à l’avant. Malgré 31 points pris par le Portugais, l’Italien conserve son matelas d’avance en empochant 30 unités au cours de l’étape. Mais cette lutte acharnée aura certainement enterré leurs espoirs de victoire d’étape.

A ce jeu-là, Jan Tratnik a brillé (Bahrain-McLaren). Le Slovène qui s’était isolé dans le final, a été repris Ben O’Connor (NTT) avant de déposer l’Australien a 500m de la ligne. A 30, il décroche le plus beau succès de sa carrière tandis que son coéquipier Enrico Battaglin règle le sprint pour la 3e place.

 

Offensif, Almeida grapille sur Kelderman

Désintéressé par le bouquet, le peloton a laissé l’échappée prendre le large. Malgré un profil propice à des écarts, les hommes forts du Giro se sont neutralisés jusqu’à l’attaque du maillot rose lui-même. Joao Almeida a secouer le peloton dans la bosse finale pour reprendre deux petites secondes à Wilco Kelderman, son dauphin. Le Néerlandais pointe désormais à 17 secondes. Une avance bien maigre alors que trois arrivées au sommet sont encore au menu avant le contre-la-montre final. A commencer par demain, où il tentera de sauver sa tunique rose  au sommet à Madonna di Campiglio (11,9km, à 5,9 %).

Lucas Rathje

A lire aussi :

Cyclisme/Esport – La Colombie présente aux Championnats du Monde

 

 

 

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News