Nous suivre sur

Breaking News

Hippisme/Courses de Plat – Prix de l’Arc de Triomphe

La tension monte à J-7 avant la course la plus prestigieuse au monde.

Le rendez-vous annuel tant attendu des turfistes arrive au grand galop. Des chevaux venus des quatre coins du monde, des cracks-jockeys, des entraineurs hors-pairs, une ambiance surchauffée, et bien sûr… le mythique tracé des 2 400 mètres de la grande piste de Longchamp, temple hippique parisien. Amateurs de courses, à vos jumelles ! Il y aura de quoi en prendre plein la vue. En effet, quinze chevaux (dont un non partant) âgés de 3 à 5 ans prendront le départ du Prix de l’Arc de Triomphe ce dimanche 2 octobre avec un seul objectif : passer le sacrosaint poteau d’arrivée en premier. L’allocation totale promise de cette mythique course de Groupe I s’élève à 5 millions d’euros à partager, dont 2 857 000€ pour le vainqueur. 

Le Qatar Prix de l’Arc de triomphe c’est quoi ?

Une course remplie d’histoire qui voit le jour en 1920. Autrefois, les courses réservées uniquement aux chevaux nés et élevés en France ne permettaient pas une réelle compétition au niveau international. C’est alors qu’est créée une course permettant aux meilleurs chevaux du monde de s’affronter. Cette course est ouverte aux chevaux de tous âges, de toutes origines, mâles et femelles (sauf hongres) à une seule condition : être pur-sang anglais. Cette compétition est nommée Prix de l’Arc de Triomphe en l’honneur du monument où fût célébrée en 1919 la victoire de la première guerre mondiale. Depuis la première édition le 3 octobre 1920, cette course a lieu le premier dimanche d’octobre. L’allocation ne cesse d’augmenter au fil du temps, passant de 150 000 francs à ses débuts à désormais 5 000 000€ depuis 2014, faisant d’elle la course la plus généreuse du monde notamment grâce au sponsor actuel « Qatar Racing and Equestrian Club », qui suite à un accord avec France Galop, signe un contrat de sponsoring donnant par la suite le nom de Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Afin de se qualifier à cette prestigieuse course, il faut être lauréat d’une course prestigieuse comme le Prix Ganay, le Prix Corrida, le Grand Prix de Chantilly, le Grand Prix de Saint-Cloud, le Grand Prix de Deauville ou encore le Prix Foy du côté de la France ou bien le Derby d’Epsom, les King George VI and Queen Elizabeth Stakes, le Grand Prix de Baden-Baden mais aussi les Irish Champion Stake du côté international.

Quelques chiffres :

Seuls huit chevaux sont parvenus à franchir la ligne d’arrivée en premier à deux reprises consécutives. Le tenant du titre de la dernière édition (Torquator Tasso) sera également au départ de la prochaine édition et tentera d’égaler ses prédécesseurs. Un seul jockey a réussi à remporter 6 fois la course : il s’agit du fameux Frankie Dettori. André Fabre lui est l’entraineur le plus titré, il remporte 8 éditions. L’édition avec le plus de partants s’est déroulée en 1967 avec 30 partants. En revanche, c’est en 1941 que la course enregistre le plus faible nombre de partants avec seulement 7 chevaux. Le record de pointe de vitesse de l’épreuve est détenu par Danedream, qui, lors de l’édition 2011, a atteint la vitesse affolante de 65km/h avant de s’imposer. Sur 100 éditions, 76 ont été remportées par des mâles et 24 par des femelles. 

Une 101ème édition qui s’annonce croustillante

5 nationalités représentées dans cette épreuve. La plus riche du lot, (Chrono Genesis) portera le numéro 5 au départ de la course. La jument d’origine Japonaise ayant déjà acquise 9 093 846 millions d’euros de gains dans sa carrière tentera de passer la barre des 10 millions.

Les grands favoris en vue de leurs précédentes performances sont bien évidemment Hurricane Lane (3ème en 2021). A lui s’ajoutera Tarawa, 2ème de la précédente édition et montée par le crack-jockey belge Christophe Soumillon, ou encore Snowfall, l’un des favoris des Japonais à s’élancer. 

Louis Lacelle

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News