Nous suivre sur

Bundesliga 2

Holstein Kiel se fait surprendre

Pour le compte de la 9ème journée de Bundesliga 2, le 13ème Regensburg se déplace chez le 14ème Holstein Kiel. Les locaux restent sur une grosse victoire contre Greuther Fürth la semaine dernière 3-0 tandis que les visiteurs ont du mal à enchaîner, aucune victoire en 3 matchs malgré un nul encourageant contre le leader Hambourg la semaine passée. Ole Werner, l’intérimaire actuel de Kiel, change de dispositif par rapport au succès de la semaine dernière. On note la titularisation de Makana Baku, l’homme en forme et double buteur au dernier match. Du coté de Regensburg, Mersad Selimbegovic aligne quasiment le même onze, seul changement à la pointe de l’attaque avec la titularisation de Erik Wekesser.

Dans un début de match plaisant,  les Die Störche (Les Cigognes) ouvrent le score au bout d’un quart d’heure de jeu par l’intermédiaire de Baku après une remise de David Atanga. L’international des moins de 21 allemands voit sa frappe contrée, mais rentrer ce qui lui permet de marquer son troisième but en deux matchs. Mais les locaux ne vont pas faire la course en tête très longtemps car quinze minutes plus tard, un centre rentrant de Wekesser et effleuré par Jann Georges, trompe le portier grecque Ioannis Gelios qui est battu 1-1. Le match est relancé. Cette égalisation a réveillé les hommes de Mersad Selimbegovic qui poussent dans ce dernier quart d’heure… en vain, les 22 acteurs rentrent aux vestiaires sur un score de parité.

Une première mi-temps attrayante avec deux équipes joueuses mais qui se neutralisent, beaucoup de situations mais seulement 1 but partout.

Le second acte est à l’antipode du premier. On assiste à un jeu haché par des fautes répétitives. Le Holstein-Stadion donne de la voix pour encourager ses cigognes qui poussent mais qui tombent sur un Alexandre Meyer dans un grand jour pour permettre à son équipe de rester en vie. Regensburg s’éteint à petit feu et recule de plus en plus, on pense l’issue du match écrite. Cependant le dicton qui dit <dominé n’est pas gagné> prend tout son sens en cette fin de partie. À la 87ème minute, après un dégagement apparemment anodin, une mésentente entre le portier Ioannis Gelios et Dominik Schmidt permet à Andreas Albers en véritable renard de pousser le ballon dans le but désert. 2-1 pour les visiteurs à trois minutes du terme contre toutes attentes.Les trois dernières minutes sont sous tension avec beaucoup de fautes et de frustration.Le score ne bougera plus et Regensburg part de Schleswig-Holstein avec les 3 points.

Un match en deux phases nous a été proposé par les deux formations cet après midi.  Regensburg sort dominé mais vainqueur et se replace à la 10ème place du championnat. Pour Kiel ce résultat est décevant. La situation est difficile car, puni sur une erreur et un manque de réalisme, ils sont maintenant 16èmes et barragistes. Un déplacement compliqué les attend la semaine prochaine à Stuttgart pour essayer de se relancer.

 

à lire aussi: Le Vfb Stuttgart chute à domicile

Nathan Hanini

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Le Sport Hors Terrain

Plus d'infos dans la rubrique Bundesliga 2