Nous suivre sur

Breaking News

Le confinement des pongistes français

La Fédération française de tennis de table aura été la troisième instance sportive à décider de l’arrêt de ses compétitions, après le handball et le volley-ball en raison de la crise sanitaire.

Le champion de France et champion d’Europe de tennis de table, Emmanuel Lebesson, a choisi le confinement en famille, dans le Val-de-Marne. Pour poursuivre ses entraînements, le Niortais d’origine a dû réorganiser sa maison. Il raconte dans une interview à France 3 “Ce confinement me permet de profiter pleinement de ma famille. Ça fait vraiment du bien”.

Andréa Landrieu s’est également exprimé dans un entretien accordé à Ouest France “C’est principalement beaucoup de physique, deux fois par jour, proposé par le préparateur de l’Insep. Ce sont des séances en autonomie et collective par visioconférence avec le reste du groupe. C’est une période compliquée pour nous, car, d’habitude, on vit à 200 à l’heure. On voyage toute l’année, on s’entraîne, on fait des matches, et là d’un coup, tout s’arrête, c’est un peu bizarre. Après, c’est pour tout le monde pareil, on n’est pas un cas isolé”. “Toute l’année, c’est rare d’être 10 jours chez soi d’affilée, de ne pas faire son sac, de ne pas prendre l’avion. En fait, les quinze premiers jours, ça m’a fait vraiment du bien, j’étais limite content de me poser, de faire autant à manger chez moi. C’est un rythme auquel on n’est pas habitué à vivre”.

 

Théo Carlu

 

À lire aussi : La petite balle qui sauve des vies

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News