Nous suivre sur

Breaking News

Le show Anna van der Breggen à Imola avec le doublé

La course en ligne féminine s’élance pour 144 kilomètres de course. Dans cette course, les hollandaises avec une équipe très dense semblent les favorites. Mais d’autres nations pourraient venir déjouer les cartes.

A la sortie du circuit d’Imola juste avant le départ réel, une chute sans gravité se produit impliquant notamment Elizabeth Banks la britannique.

La première nation a initié les débats est la belgique avec Valérie Demey prenant quelques longueurs d’avance sur le peloton.

L’australienne Grace Brown et la canadienne Alison Jackson sont maintenant en tête de course alors que nous sommes à 86 kilomètres de l’arrivée. Le peloton est à 25 secondes.

2 kilomètres plus loin, les deux fuyardes se font rejoindre par un groupe de 7 coureuses dont fait parti la française Juliette Labous. Le groupe de tête est composée également de trois hollandaises Majerus, Barnesn, Brennauer.

Toutes les nations favorites ont placé une coureuse en tête à l’exception de la Pologne ou l’Espagne qui relancent la course derrière pour essayer de rentrer.

L’écart s’est agrandi pour le groupe de tête qui compte 1’30 d’avance sur le peloton à 74 km de l’arrivée. C’est bien joué par la clan français qui a glissé une française de cette échappée.L’Australie, qui n’a plus aucune fille à l’avant, prend à sa charge la poursuite alors que l’écart est monté à 2’30 à 54 km.

L’écrémage se fait par l’arrière, il ne reste plus qu’une vingtaine de secondes d’avance pour le groupe de tête qui est menacé par le peloton. Un peloton s’amaigrit avec le gros tempo mené par les Néerlandaises.

Attaque de Van der Breggen à 41 km alors que sa coéquipière Van Vleuten assurait le tempo en tête de course. La Néerlandaise est la plus forte dans cette bosse.

Van Vleuten est en poursuite avec Longo Borghini et Cecilie Uttrup. Les Françaises ont malheureusement disparu des avant-postes alors que le groupe Labous a été repris.

Le trio Van Vleuten, Cecilie Uttrup et Longo Borghini est pointé à 20 secondes de Van der Breggen. Les Françaises se situent dans le groupe à 1 minute de la Néerlandaise. Van der Breggen continue de creuser l’écart. Elle écrase la course petit à petit et se dirige visiblement vers un doublé contre-la-montre et course en ligne.

Elle possède désormais un beau matelas à 30 km de l’arrivée avec 1’30 d’avance sur les poursuivantes qui sont rattrapées par une partie du peloton.

L’Italie assure la poursuite avec la France, on joue les places de deux et trois derrière. La Grande-Bretagne roule à 20 km. Sauf problème mécanique, c’est gagné pour van der Breggen qui a 1’51 d’avance. On aperçoit Audrey Cordon-Ragot dans les premières positions, la meilleure chance française certainement pour une médaille.

Derrière, on joue les places d’honneur et les attaques se succèdent dans la dernière côte. Elisa Longo Borghini attaque avec Cecilie Ludwig. Deignan tente de s’accrocher tout comme Annemiek.

Van Vleuten revient sur Longo Borghini, elle prend le relais et elles partent toutes les deux en contre derrière Anna van der Breggen. Nous sommes à moins de 10 km du terme de la course. L’entente est toujours aussi bonne entre les deux poursuivantes qui vont se jouer les 2 et 3èmes places.

Le peloton viendra chercher les places d’honneurs.

Top 10 de l’étape :

Théo Carlu

A lire aussi :

Mondiaux / Contre-la-montre (F) – Anna Van Der Breggen remporte son premier titre mondial sur contre-la-montre

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News